Articles

3ème Concours Creakid

Le 3e Concours Creakid, organisé par la Maison du jeu de Rivery, se déroule en 2018. Ce concours a pour but de mettre en avant les prototypes de jeu pour enfant jusqu'à 7 ans.

Cette année, les inscriptions se déroulent du mardi 9 janvier au mardi 6 février 2018. Vous pouvez trouver toutes les infos et le règlement du concours Creakid sur le site de la Maison du jeu de Rivery.

Le Centre National du Jeu est partenaire de ce concours dont le fonctionnement est calqué sur celui du CNJ.

CREAKID

Creakid est un jeune concours de créateurs créé en 2016 par la Maison de jeu de Rivery, en partenariat avec le Concours de Boulogne-Billancourt. Creakid s'inspire de Boulogne-Billancourt pour son fonctionnement à ceci près que le Concours de créateurs de jeux de Rivery n'accepte que les jeux destinés aux enfants. Pour participer, un jeu doit, au minimum, être accessible aux enfants de 7 ans. Tous les jeux catégorisés 8+, 9+, 10+ et plus ne peuvent pas y participer. 

Creakid  a donc une véritable particularité dans le monde des Concours de créations qui se penchent rarement sur les jeux pour enfants.

 

37e Concours de Boulogne-Billancourt

Les inscriptions pour le 37e Concours international de créateurs de jeux de société de Boulogne-Billancourt se sont terminées le mercredi 17 janvier à 23h59 car la limite de 100 jeux inscrits a été atteinte. Plus aucun dossier d'inscription ne sera accepté. La fiche d'inscription n'est plus en ligne et le lien Paypal n'est plus disponible.

108 jeux participent officiellement au 37e Concours de Boulogne-Billancourt.

 

CALENDRIER DU 37E CONCOURS DE BOULOGNE-BILLANCOURT

- 1ère phase : 9 janvier - début mars 2018 : lecture de règles des 108 jeux (EN COURS)

Sélection de 30 jeux, parmi les 108 jeux participants au 37e Concours de Boulogne-Billancourt, qui sont qualifiés pour la 2e phase. La sélection se fait à partir des règles des jeux uniquement.

 

- 2ème phase  : début mars - fin juin 2018 : tests de prototypes

sélection de 10 jeux, après tests des prototypes, pour la finale du Concours.

 

- 3ème phase : Finale les 29-30 septembre 2018 (date sous réserve), week-end final et désignation des primés

Présentation des 10 jeux finalistes lors d'une manifestation publique et gratuite au CNJ et désignation des quatre primés par un jury de huit experts du jeu.
 

NOUS DEMANDONS A TOUS LES AUTEURS PARTICIPANTS DE GARDER, DANS LA MESURE DU POSSIBLE, CONFIDENTIELLE LEUR PARTICIPATION AU CONCOURS DE BOULOGNE-BILLANCOURT. CE SECRET VISE A PERMETTRE L'EQUITE ENTRE TOUS LES PARTICIPANTS CAR LES SELECTIONS LORS DES 3 PHASES SONT FAITES DE MANIERE ANONYME. LES LECTEURS, LES TESTEURS ET LES JURES NE CONNAISSENT PAS L'IDENTITE DES AUTEURS DES JEUX AFIN DE NE PAS ETRE INFLUENCES PAR UN NOM PRESTIGIEUX PAR EXEMPLE. AIDEZ NOUS A CONSERVER CET ANONYMAT EN NE REVELANT PAS VOTRE PARTICIPATION SUR LES RESEAUX SOCIAUX NOTAMMENT.

 

    1ère PHASE : lecture des règles (EN COURS)


Les inscriptions pour le 37e Concours international de créateurs de jeux de société de Boulogne-Billancourt sont terminées depuis le mercredi 17 janvier 2018. Il n'est plus possible de s'inscrire pour le Concours de cette année.

108 jeux participent officiellement au 37e Concours de Boulogne-Billancourt.

Le règlement du 37e Concours est disponible au bas de cette page.

Les fiches d'inscription et le bouton de paiement Paypal  ne sont plus en ligne car il n'est plus possible de s'inscrire pour le 37e Concours de Boulogne-Billancourt

Durant cette première phase, la sélection se fera uniquement sur la lecture de la règle des 108 jeux inscrits. Les 30 jeux dont les règles correspondront le mieux aux critères d'originalité et de qualité des mécanismes seront sélectionnés pour la deuxième phase.

 

     2ème PHASE :  tests des prototypes


Début de la deuxième phase : début mars 2018

Les 30 jeux sélectionnés sont passés à l'épreuve des tests sur prototypes. A la fin de cette deuxième phase, 10 jeux ont été sélectionnés. Ils participeront au week-end final du 37e Concours de Boulogne-Billancourt qui se tiendra le week-end du 29-30 septembre 2018 (date sous réserve) à Boulogne-Billancourt.

Les trois critères de jugement sont : originalité, qualité des mécanismes et plaisir de jeux.

Les résultats de la deuxième phase seront donnés à la fin du mois de juin 2018.

 

    3ème PHASE : FINALE, désignation des primés


Le week-end final du 37e Concours de Boulogne-Billancourt aura lieu le samedi 29 et le dimanche 30 septembre 2018 (date sous réserve). Les 10 jeux finalistes seront présentés au public d'une manifestation publique consacrée à la création ludique. Pendant le même temps, un jury de professionnel du jeu se réunira dans un lieu tenu secret pour élire les 4 primés du 37e Concours de Boulogne-Billancourt.

 

 

 

    CALENDAR OF THE 37TH CONCOURS DE BOULOGNE-BILLANCOURT


- 1st phase  : 9th of January- beginning of March 2018 : reading of the rules of the 108 games (IN PROGRESS)

selection of 30 games, amongst the 108 participants, which are qualified for the 2nd phase, based only upon the rules.

 

- 2nd phase : Beginning of March - end of June 2018 : testing of prototypes

selection of 10 games, after testing of the prototypes, for the final of the Concours.

 

- 3rd phase : Finale, the 29-30 September 2018 (Under reserve) : final week-end and result of the 37th Concours

Presentation of the 10 finalist games during a public event dedicated to the game design at Boulogne-Billancourt. The four winners (primés), chosen by a jury of eight experts of board games, receive their prices during the award giving ceremony.
 
WE ASK THE DESIGNERS TO NOT REVEAL THEIR PARTICIPATION TO THE 37TH CONCOURS. THE READERS OF THE FIRST PHASE, THE TESTING GROUP AND THE JURY DO NOT KNOW THE NAMES OF THE DESIGNERS IN ORDER  TO NOT BE INFLUENCED. PLEASE HELP US TO KEEP THE SECRET.

 

1st PHASE : reading fo the rules (IN PROGRESS)

The inscriptions for the 2018's edition, the 37th Concours international de créateurs de jeux de société de Boulogne-Billancourt, are finished since wednesday 17th January 2018. It is no longer possible to register for this 2018's Concours.

108 games participate to the 37th Concours of Boulogne-Billancourt

The rules of the 37th Concours are available at the end of this page.

The registration files and the Paypal paiement buton are no longer on line because the registrations are over.

During this phase, the selection will be based upon the rules of the 100 games. The 30 games whose rules which will fit the most with the Concours research of originality and good mechanisms will be selected for the 2nd Phase.

 

2nd PHASE : tests of the prototypes

Start of the 2nd phase : March 2018

The 30 selected games were tested several times. By the end of the second phase, 10 games have been picked up and will participate to the final of the 37th Concours of Boulogne-Billancourt on the week-end of the 29-30 September 2018 (under reserve) at the CNJ.

The results of the second phase will be given to the designers by the end of June 2018.

 

 FINAL : Selection of the winners


The final of the 37th Concours of Boulogne-Billancourt will be held on the week-end of the 29-30 September 2018. The 10 finalists will be presented to the audience of a public event dedicated to the game design. In the meantime, a jury of professional will gathered in order to select the 4 winners of the 37th Concours de Boulogne-Billancourt.

 

Règlement 37e Concours international de créateurs de jeux de société de Boulogne-Billancourt

  Rules of the 37th Concours international de créateurs de jeux de société de Boulogne-Billancourt

Finale du 36e Concours de Boulogne-Billancourt

Chaque année, le résultat du Concours international de créateurs de jeux de société de Boulogne-Billancourt marque une étape importante de la création ludique.

 

 

Le dimanche 17 septembre 2017, de 14h30 à 15h30, s'est tenue la remise des prix du 36e Concours international de créateurs de jeux de société de Boulogne-Billancourt. Voici l'identité des 4 vainqueurs de cette 36e édition :

 

  • ça déménage ! de Didier Dhorbait (France)

ça déménage !  

Un jeu d'adresse dans lequel, à chaque manche, les joueurs assemblent des pièces, pas forcément compatibles, sur un chariot branlant. Puis, les joueurs tentent de déplacer le chariot en faisant tomber le moins de pièces possibles. Le jeu est destiné aux joueurs à partir de 6 ans.

 

  • Murder Express de Henri Kermarrec (France)

   

Un jeu de cartes, jouables principalement par équipe, qui mêle tactique et finesse. A son tour, un joueur joue une carte devant lui, devant un autre joueur ou sur la zone du milieu. Il s'agit de faire habilement progresser les points d'accusation pour que l'un des joueurs de l'équipe soit en possession de la statuette de Pachacamac au moment où un joueur met fin à la partie en atteignant 7 points de culpabilité.

 

  • Spéléo de Marilyne Valnet (France)

   

Un jeu de placement très simple dans lequel les joueurs creusent des tunnels pour ramasser des objets et tenter de faire des collections d'objets différentes dans chaque couleur. Les joueurs tentent de trouver des coups juteux afin de récolter le maximum de jetons à chaque tour.

 

  • The Beast de Thomas Dagenais-Lespérance (Canada)

   

Un jeu d'affrontements asymétrique qui oppose un joueur Bête à un groupe de deux ou trois joueurs chasseurs. A la fois traqueurs et traqués, les deux camps cherchent à tuer l'autre en le chassant sans trop révéler sa position pour ne pas subir de représailles.

 

 Un week-end final

Les 4 jeux primés lors de cette 36e édition gagnent le droit de porter l'appellation "primé à Boulogne-Billancourt" et le logo afférent. Comme chaque année, il n'y a pas de hiérarchie ou de classement entre les prix. Les quatre jeux sont tous les quatre vainqueurs du Concours sur un pied d'égalité.

Les quatre jeux gagnants ont été choisis parmi 10 finalistes par un jury de huit spécialistes du jeu oeuvrant dans différents domaines du jeu. Pendant que les dix jeux finalistes étaient présentés, par leur auteur, au public de CreaGames les 16 et 17 septembre, le jury jouait aux dix jeux. Après avoir apprécié ces 10 jeux, le jury dut faire un choix cornélien pour n'en choisir que quatre. Ainsi vont les Concours; il peut y avoir dix bons jeux mais seuls quatre peuvent être primés.

Les six jeux qui portent la mention "finalistes à Boulogne-Billancourt" et ont le droit au logo éponyme sont :

  • CQFD, ce qu'il fallait dessiner de David Simiand et Pierre Voye (France)
  • Gruppetto de Bertrand Espinasseau (France)
  • Omega Fighters 3000 de Lilian et Simon Chiassai (France)
  • Steam Rush de Joachim Thôme (Blegique)
  • Space Odyssey de Pascal et Romain Cadot (France)
  • Welcome to Hill Valley de Benoit Turpin (France)

 

Le jury

Pour rappel, voici le nom des membres du jury du 36e Concours de Boulogne-Billancourt :

 -Laurence Caillon, responsable du blog GeekLette (France)

- Oriol Comas i Coma : auteur de jeux et directeur du festival de jeux de Barcelone (Espagne)


- Marie Fort, auteure de jeux de société (France)   

- Adèle Perché, joueuse passionné et ancienne des édition Ilinx, Repos Prod et du CNJ (France)

- Patrice Pillet, auteur de jeux, ancien lauréat du Concours en 1986 et gérant d'une boutique Totem (France)

- Noémi Poulain-Guillemin, co-gérante du café ludique La Fabrik à jeux à Nantes  (France)

- Eva Szarzynski, ludothécaire à l'association "A l'Adresse du Jeu" et responsable de "l'R de Jeux" à Paris (France)
- Michel Van Langendonckt, responsable du diplôme en sciences et techniques du jeu à la He2b et président de LUDO asbl, association de promotion culturelle du jeu et des ludothèques francophones belges (Belgique)

 

Ces jeux, les primés mais aussi les finalistes ont enthousiasmé les testeurs, les jurés et le public de CreaGames. Si vous êtes éditeur de jeux et que vous souhaitez entrer en contact avec les auteurs ou découvrir leur jeu, n'hésitez pas à nous contacter à l'adresse suivante : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. .

Au début de ce 36e Concours, il y avait 110 jeux en compétition dont le nombre fut d'abord réduit à 30 après la sélection sur règles. Ensuite la phase de prototype permit la sélection de 10 jeux parmi 30.

 

Quelques infos en plus

Derrière chacun de ces jeux, un créateur se cache avec un nom souvent bien moins cité que celui de sa création. Cette année, nous avons décidé de donner la parole aux créateurs, aux quatre vainqueurs du 36e Concours de Boulogne-Billancourt en l'occurrence, qui ont accepté de répondre à quatre questions très simples afin de mieux les connaître.

 

 

DiDier DHORBAIT (ça déménage !) 

  

 

Qui es-tu ?

Je suis enseignant spécialisé et j’interviens auprès d’enfants en hôpital de jour.

 

Pourquoi crées-tu des jeux de société ?

Je créée des jeux d’abord pour mon plaisir, puis ensuite pour voir d’autres personnes prendre, à leur tour, plaisir à y jouer.

 

Que signifie pour toi le Concours de Boulogne-Billancourt ?

Pour moi être primé à Boulogne est une reconnaissance et c'est très valorisant. C’est aussi une grande facilité pour entrer en contact avec les éditeurs qui reconnaissent la qualité des jeux primés

 

Comment envisages-tu ton futur plus ou proche, en rapport avec la création ludique ?

La création de jeux est avant tout pour moi un loisir. Je pense encore participer de nombreuses années à ce concours en espérant pouvoir un jour me requalifier pour la finale et retrouver cette sympathique ambiance !

 

Henri Kermarrec (Murder Express) 

 

 

 

Qui es-tu ?

Je suis Henri Kermarrec, aventurier niveau 40 (ans), biclassé graphiste / auteur de jeu. Quand je ne travaille pas sur mes jeux, je fais de la direction artistique et de la création graphique en freelance pour des éditeurs de jeux de société, entre autres. Le reste du temps, je monte la côte de l’église pour aller chercher le pain, ou mes filles à l’école, dans une paisible petite commune bretonne.

 

Pourquoi crées-tu des jeux de société ?

D’abord parce que je suis joueur, je pense. Mais ce que je trouve formidable dans la création de jeux de société, c’est qu’il n’y a pas de méthode. Evidemment il y a de bonnes et de mauvaises façons de faire, mais il n’existe aucune - ou presque - formation académique sur le sujet. C’est à la limite entre l’alchimie (on tente des trucs, des formules improbables qui fonctionnent, ou pas) et le compagnonnage - on apprend de nos rencontres, des jeux ou des conseils d’autres auteurs ou éditeurs… c’est un espace rempli de possibles, accessible à tous. Les autres métiers de la création portent le poids d’une histoire remplie de grands hommes et de grandes oeuvres, que ce soit la littérature, la musique, le cinéma ou même la BD… L’histoire du jeu de société me semble plus humble et plus récente, elle est en train de se construire. C’est passionnant de pouvoir y participer. 

 

Que signifie pour toi le Concours de Boulogne-Billancourt ?

Quand j’ai commencé à envisager de créer des jeux de manière « professionnelle » (comprendre, dans le but de les faire publier, pas seulement pour jouer avec des potes), j’ai découvert l’existence du concours, qui est né la même année que moi, en 1977. A mes yeux il s’agit ni plus ni moins que du plus prestigieux concours de créateurs - d’abord parce que c’est le plus ancien, mais surtout parce qu’il a vu passer des auteurs et des jeux incroyables. Il est ouvert aux participants du monde entier, et il se démarque par sa volonté de privilégier l’originalité ou l’expérimental, et non le potentiel éditorial. Si on m’avait dit il y a dix ans que je serais primé à Boulogne, j’aurais bien ri, ça me paraissait inaccessible. Et puis un jour, on tente le coup : je vous laisse imaginer l’effet que ça m’a fait quand j’ai été primé pour Ekö en 2014 (NDLR: primés sous le nom Uma-Jirushi), c’était un réel accomplissement… et la seconde fois... c’est tout aussi énorme !

 

 

Comment envisages-tu ton futur plus ou proche, en rapport avec la création ludique ?

C’est un métier où il est difficile d’envisager quoi que ce soit à long terme. Le monde est rempli de bons auteurs et de bons jeux, les sorties se multiplient, tu ne peux pas être certain de grand chose, ta visibilité sur l’avenir est toujours incertaine. Ce qui permet d’être un peu plus serein sur l’avenir, c’est quand un de tes jeux parvient à s’installer durablement, mais c’est de plus en plus rare, et tu ne le maitrises pas, personne n’a la recette du jeu qui marche… donc je continue simplement d’essayer de faire des jeux que je trouve chouettes. Par ailleurs, de nos jours il y a des moyens d’être moins dépendant du circuit traditionnel, que ce soit le financement participatif pour palier au manque de capitaux, ou les outils comme l’impression 3D ou la gravure/découpe laser, qui permettent de faire de la microédition sur demande. C’est une façon relativement libre et artisanale de faire de la création/édition de jeux. Cela me plait bien, et je pense qu’un de ces jours je tenterais le coup.

 

Marilyne Valnet (Spéléo) 

 

 

 

Qui es-tu ?

Je suis éducatrice spécialisée de formation et travaille en tant que famille d'accueil. J'ai quatre enfants et fais l'école à la maison pour deux d'entre eux.

 

Pourquoi crées-tu des jeux de société ?

Au départ, j'ai créé des jeux pour amuser mon entourage et voyant que cela plaisait j'ai décidé d'aller plus loin.
J'aime le défi : inventer, construire, calculer, équilibrer et jouer !

 

Que signifie pour toi le Concours de Boulogne-Billancourt ?

C'est une belle opportunité pour mon jeu Spéléo et aussi une possibilité de pouvoir présenter d'autres de mes prototypes à des éditeurs.
De plus, c'est un prix prestigieux, donc plutôt flatteur !

 

Comment envisages-tu ton futur plus ou proche, en rapport avec la création ludique ?

C'est une passion. Que mes jeux soient édités ou non, je continuerai à en inventer.

Thomas Dagenais-Lespérance (The Beast) 

 

 

 

Qui es-tu ?

Je suis québécois et j'habite à Montréal dans le quartier Rosemont. Je travaille pour Foxmind, un éditeur et distributeur de jeux de société montréalais. Je suis responsable de la logistique principalement, mais je fais aussi plusieurs autres trucs, comme organiser les tests pour les régulations (CCPSA, CPSIA, EN-71, etc.), le support à la clientèle, présenter les jeux dans les salons, faire les factures, etc.

 

Pourquoi crées-tu des jeux de société ?

J'ai fait mes études en musique, composition classique, donc la création a toujours été importante pour moi. Je suis devenu un peu frustré par la composition musicale à travers les années, pour diverses raisons, et puis comme j'ai toujours aimé les jeux (vidéos pour une bonne partie de ma vie, de société surtout depuis 3 ans) j'avais envie de tenter le coup. La propagation des cafés et bars ludiques à Montréal a aussi certainement contribué à tout cela, en favorisant les rencontres avec des gens et des jeux inspirants.

 

Que signifie pour toi le Concours de Boulogne-Billancourt ?

C'est, à ma connaissance, le prix pour les jeux de société non édités le plus prestigieux. C'est aussi le prix dont le processus me paraît le plus rigoureux, et donc le plus respectueux des jeux et de leurs auteurs.

 

Comment envisages-tu ton futur plus ou proche, en rapport avec la création ludique ?

Je continue, ça c'est sûr!

CreaGames 2017 et remise des prix du 36e Concours de Boulogne-Billancourt

Chaque année au alentours du troisième dimanche de septembre, au CNJ, les coeurs de dix auteurs de jeu de société s'emballent vers 14h30. A cette heure fatidique, la cérémonie de remise des prix du Concours de Boulogne-Billancourt commence...

 

 

L'année 2017 ne déroge pas à la règle. Le dimanche 17 septembre à 14h30, au CNJ à Boulogne-Billancourt, la remise des prix du 36e Concours international de créateurs de jeux de société de Boulogne-Billancourt débutera en présence des 10 auteurs finalistes, du jury et de nombreux professionnels de la sphère ludique.

Cette cérémonie constitue le point d'orgue de week-end CreaGames, un évènement dédié à la création ludique, que le CNJ organise chaque année en septembre. Le samedi 16 septembre (14h-21h) et le dimanche 17 septembre (10h-18h) vous pourrez découvrir quelques belles pépites ludiques parmi les finalistes du Concours de Boulogne-Billancourt mais aussi les deux vainqueurs du Concours Creakid ainsi que tous les prototypes présentés sur la zone proto par des auteurs confirmés ou amateurs. L'entrée à CreaGames est gratuite pour tous les participants.

Outre la remise des prix du Concours, un deuxième évènement d'envergure prendra place au sein de ce week-end. Le dimanche 17 septembre à 15h30, juste après la remise des prix, nous organiserons un cocktail en l'honneur de Marine Granger. Cette grande dame du jeu, fondatrice de la ludothèque de Boulogne-Billancourt devenu CNJ et présidente du CNJ, a pris sa retraite le 1er septembre de cette année. Ce cocktail, qui prend volontairement place à la suite de la remise des prix du Concours car le Concours n'existerait pas sans Marine, permettra à chacun de pouvoir échanger Marine.

Ce week-end sera donc particulièrement chargé en émotion et en évènements. Voici le programme complet :

 

  •  Remise des prix du 36e Concours de Boulogne-Billancourt - Dimanche 14h30

Après neuf mois de Concours, le 36e du nom livre son verdict. Pendant deux jours, le jury aura joué aux 10 jeux finalistes et aura choisi les quatre vainqueurs du Concours 2017. Cette année le jury a pris un accent féminin comme vous pouvez le découvrir sur la page qui lui est consacrée.

 

  • Présentation des 10 jeux finalistes du 36e Concours de Boulogne-Billancourt - Samedi 14h-21h/ Dimanche 10h-18h

Pendant deux jours, le public pourra découvrir les 10 jeux qui ont su passer deux épreuves de sélections pour parvenir jusqu'à la finale. Il y a avait 110 jeux sur la ligne de départ, il n'en reste plus que 10 !

Cette année, les 10 auteurs seront présents pour permettre au public de découvrir leur création. Chers éditeurs, n'hésitez pas à venir, comme chaque année, vous pourrez discuter en direct avec les créateurs.

 

  • Tests de protos par des auteurs confirmés - Samedi 15h-18h / Dimanche 10h-12h; 16h-18h

Durant CreaGames, sur des plages horaires précises, nous proposons aux auteurs de jeu désireux d'avoir des retours experts sur leur prototype de venir présenter leur jeu à des auteurs confirmés. Il s'agira de présenter le fonctionnement du jeu, d'y jouer un peu et de discuter avec l'auteur des points forts et des faiblesses du jeu.

- Charles Chevallier (Abyss, Kanagawa, Intrigo, Jurassik...) étudiera vos protos le samedi de 15h à 17h

- François Gandon (Quadropolis) découvrira vos créations le samedi de 16h à 18h et le dimanche de 16h à 18h

- Arnaud Urbon (Sherlock, Khronos, Korrigans...) posera son oeil d'auteur et d'éditeurs (Ilopeli) le dimanche de 10h à 12h.

 

  • Ateliers Pimp my game - Samedi 17h30-19h / Dimanche 11h-12h30

Cette année, les ateliers CreaGames vous propose de remodeler, de refaçonner ou encore de moderniser un jeu existant. Avec Charles Chevallier ou François Gandon et une équipe d'auteurs en herbe découvrez la création ludique à partir d'un jeu existant dont vous allez essayer de proposer une version revisitée. Allez vous le simplifier, le compliquer ou l'améliorer, réponse lors de CreaGames.

- atelier n°1 : samedi 17h30-19h avec Charles Chevallier

- atelier n°2 : dimanche 11h-12h30 avec François Gandon

 

  • Présentation de la Sandbox - Samedi 14h-21h / Dimanche 10h-18h

Pour la deuxième année consécutive, Board Game Arena (BGA), le plus grand site de jeux de société au monde (550 000 joueurs par mois, 92 jeux adaptés en 33 langues et 400 000 parties jouées chaque mois), s’associe au CNJ pour proposer aux participants à CreaGames de découvrir comme réaliser une adaptation numérique de leur jeu grâce à la BGA Sandbox. La plupart des jeux physiques sont adaptables en version numérique grâce à la Sandbox de BGA qui permet de réaliser facilement des adaptations de jeux en ligne. Au cours du week-end,  des animateurs du site BGA vous feront découvrir le fonctionnement de l'outil. L'un des jeux finalistes aura son adaptation en ligne présentée lors du week-end et vous pourrez y jouer en ligne.

 

  • Présentation de jeux édités par la Boite de Jeu - Samedi 14h-21h / Dimanche 10h-18h

L'éditeur La Boite de jeu viendra présenter Grumpf, son nouveau jeu sorti au début du mois de septembre. Il présentera également de jouer à des prototypes de ses futures sorties.

 

  • Zone Proto Samedi 14h-21h / Dimanche 10h-18h

Comme chaque année, nous proposons aux auteurs de jeu de venir présenter leur jeu au public sur des tables accessibles sans réservation. Ces auteurs pourront ainsi récolter des remarques d'amateurs ou de professionnels du jeu.

 

  • Tables de jeu d'ancien vainqueurs du Concours de Boulogne-Billancourt Samedi 14h-21h / Dimanche 10h-18h

Durant tout le week-end, vous pourrez découvrir, redécouvrir ou tout simplement jouer aux jeux les plus fameux à avoir remporter le concours de Boulogne-Billancourt. Des animateurs seront présents pour vous les expliquer.

 

CreaGames

Samedi 17 septembre (14h-21h) et dimanche 18 septembre (10h-18h)

au Centre National du Jeu, 17 allée Robert Doisneau, 92100 Boulogne-Billancourt

Metro ligne 9 : Billancourt ou Pont de Sèvres

ENTREE GRATUITE