Grand Tribunal de 1228

Avatar du membre
VincentM
Représentant de pôle
Messages : 265
Enregistré le : 07 septembre 2014, 17:31
Activité princiale : Jeu de Rôle
Genre : Masculin 

Grand Tribunal de 1228

Messagepar VincentM » 31 mars 2016, 23:40

Grand Tribunal de 1228,

Au solstice d'été a lieu le 15eme grand rassemblement de l'Ordre d'Hermès.

Dans les jours qui précèdent l'événement les participants et leurs suites arrivent peu à peu. Ceux qui ne sont pas attendus montent des campements dans les clairières environnantes. Le temps est radieux, il ne peut en être autrement, tout doit être parfait. La température est printanière, les petits nuages qui apportent de l'ombre régulièrement n'ont rien de naturels.

Seuls les délégations Flambeau et Jerbiton sont arrivées très tôt et en grand nombre. Il y aura un grand nombre de participants de la maison Jerbiton, c'était prévisible et ça annonce la couleur. Du coup les Jerbitons semblent avoir obtenu le privilège de venir s'entretenir sur le sol de Durenmar à l'intérieur de l'Aegis tandis que les Flambeau semblent s'amuser dans leurs clairières. Eux ne parlent pas de politique ils sont là pour s'amuser, beaucoup de jeunes Flambeaux sont venus apporter une connexion arcanique pour pouvoir être téléportés à Castra Solis après le Grand Tribunal, lorsque retentira exceptionnellement la corne du Champion. A Castra Solis il se tiendra le tournoi Flambeau et d'importantes cérémonies. On prétend que Garus renoncera à son titre de Primus. Quelle absurdité !!! Renoncer à un tel titre !!

Certains sont là depuis beaucoup plus longtemps encore que les Flambeaux et les Jerbitons. Enfin Buliste de Tytalus est là depuis beaucoup plus longtemps.

Quel bonheur. Confortablement installée dans le lit douillet qu'elle avait occupé 33 ans plus tôt, elle pouvait enfin se permettre de dormir sans se soucier de se réveiller dans un four crématoire, une morgue ou un iceberg si elle tardait d'une seconde à relancer sa parma magica. L'eau de son bain n'était pas gelée quand elle souhaitait s'y tremper. Ici Harpaxe ne pouvait l'atteindre, tandis que les esprits de Fudarus obéissaient toujours à ses ordres, peu importe la distance.

Buliste avait payé cher ce calme. Corruption et séduction de mages de Durenmar et de visiteurs de la Grande Bibliothèque, facile ça faisait 15 ans que ces derniers attendaient leur tour et que la date de leur passage était prévue. Buliste était arrivée longtemps avant l'horaire à partir duquel les visiteurs du tribunal étaient attendus, mais elle s'était faite inviter par un allié de circonstance et elle avait couvert Murion de cadeaux. On ne l'avait pas repoussée et depuis elle pouvait même rencontrer la cheffe des lieux pour de plaisantes discutions.
Et voilà , elle était dans la chambre du primus de la maison Tytalus pour la seconde fois de sa vie, elle n'en aurait toléré aucune autre. Elle n'était pas encore complètement sûre d'être sur le trône du primus de la maison Tytalus mais au moins elle était dans son lit.
Horrifiée Buliste chassa immédiatement cette pensée de sa tête, finalement pourvu que cette idée ne germe plus jamais dans aucun cerveau. La primus c'était elle.

Tout n'était pas gagné pour Buliste, mais elle ne voyait pas comment elle pourrait perdre. Vrai Harpaxe avait reçu plus de soutiens au tribunal de Normandie pour être désigné comme représentant. Elle aussi avait tenté sa chance pour le singer, comme si une place de représentant était digne d'intérêt. Mais Harpaxe ne pouvait espérer participer au Grand Tribunal que comme primus désormais et il ne l'était pas. Ce vieux filou de Proctor lui avait coupé l'herbe sous le pied en obtenant encore plus de soutiens, si l'un des 3 représentants venait à faire défaut et que Proctor en vint à lui désigner un successeur, ce dernier serait Proctor lui-même, pas Harpaxe. Une idée qui déplairait suffisamment à Harpaxe pour qu'il n'en vint à tenter d'écarter l'un des élus.

Harpaxe était fini, Buliste devrait pouvoir savourer cette victoire totale, mais elle avait du mal à trouver le calme.
Partout en Europe elle avait des agents au moins d'un côté de chaque portail d'Hermès et elle se renseignait sur l'approche de tous les mages. En cas de fourberie ultime d'Harpaxe, elle avait profité du tribunal à Dragon's Rest pour repérer le portail d'Hermès et y était retournée pour installer quelques pièges, il lui serait possible de le refermer, de le protéger ou d'humilier ceux qui l'emprunteraient. Buliste espérait ne pas avoir à en arriver là.

Ce bon à rien d'Harpaxe n'était même pas parvenu à construire sa propre tour à Fudarus... qu’espérait-il ? Normalement son plan pour faire croire qu'elle avait été incapable d'intercepter un navire apportant des matériaux de construction avait fonctionné, Harpaxe devrait en être fou de joie, sauter sur l'occasion et perdre son temps à mettre des ouvriers au boulot.

Tout était prêt, il ne restait presque plus de temps mais Buliste n'en interrogeait pas moins ses agents constamment.

Comment ???? Bilera est apparue à Dragon's Rest.
Quelle idiotie d'avoir piégé la zone, que faire si les quaesitors s'en rendent compte ?

Ouf elle se dirige vers le Pré Lailli, mais avec un bataillon de quaesitors et d'Hoplites !!!
Une enquête prendra du temps, mais c'est pas comme si le Grand Tribunal commencera sans Bilera, qu'est-ce que ça signifie ?
Que risquent ces mages arrogants du Pré-Lailli ? Gros c'est sûr, mais si tôt c'est pas prévu. Assurément Simon est déjà là. Ce pourrait il qu'il soit condamné, destitué ou éliminé ? Harpaxe est il derrière tout cela, oserait-il me priver d'une victoire complète ? Est-il en mesure d'éliminer également Geirlaug ou Circé ? Ces vieilles peaux pourraient y passer accidentellement et sont suffisamment imprévisibles pour renoncer d'elles même au dernier moment. Où sont-elles ? Elles n'ont pas encore été vue à Dragons Rest, mais les agents ne sont pas fiables et ces archimagae sont sûrement capables de se téléporter, où sont-elles ?
Devrais-je aller vérifier les couches de tous ces jeunes Jerbitons et Flambeaux, fouiller tous les buissons de la forêt noire. Buliste ne pouvait pas se le permettre, un duel sur le domaine aurait pu la séduire à une époque, mais le libertinage était le plus sûr et le plus ridicule des chemins menant à l'échec.
D'un sort Buliste chassa toute anxiété de son esprit, elle ne pouvait plus échouer, seule la place de primus comptait. Elle ne pouvait jouer que les cartes qu'elle avait en main.
Essayons de nous concentrer sur les sujets qui seront abordés.
Avatar du membre
VincentM
Représentant de pôle
Messages : 265
Enregistré le : 07 septembre 2014, 17:31
Activité princiale : Jeu de Rôle
Genre : Masculin 

Re: Grand Tribunal de 1228

Messagepar VincentM » 02 avril 2016, 19:47

Finalement Buliste fut bien primus de la maison tytalus au tribunal.
Ca c'est joué à pile ou face.

Bon passons au choses sérieuses, donc les petits problèmes entre les tribunaux de Stonehenge, Loch Leglean et Hibernian.

Si je me souviens bien :
* Le tribunal du Rhin et la maison Bonisagus ont demandé justice contre une alliance du tribunal de Novgorod.
En effet après avoir étudié un livre à la Grande Bibliothèque, les mages de cette alliance se sont mis à vendre des copies du livre en question. Or il y aurait des sortilèges protégeant les livres de la Grande Bibliothèque de la copie.
* Le tribunal de Novgorod a répliquer en portant plainte contre la maison Bonisagus pour l'inefficacité du système actuel de partage des connaissances. (Très peu de place disponible à la Grande Bibliothèque, et interdiction de copier les ouvrages).
* Quelqu'un (je sais pas qui (demander à Josserand qui a l'air dans le coup) a demandé la création d'un tribunal Égyptien.
Politiquement ce genre de décision réduit le pouvoir des primus car il y aura 3 représentants de plus au prochain Grand Tribunal et ça risque de créer des conflit avec le tribunal du levant qui est proche.
*Enfin il y a le soucis des interactions avec les mondains.
- Les Bjornaers veulent pouvoir bouter les mondains hors de l'île ou se trouve leur Domus Magnus
- le tribunal de Normandie insiste aussi pour pouvoir protéger ses intérêts (dans ce cas il s'agit principalement des sources de vis)
- d'autres veulent plus de liberté (mené par Flavia de Jerbiton du Tribunal d'Ibérie)
Simon a en particulier plaider, après de longues années de tolérance sur l'enlèvement d'apprentis et le mariage avec les mondains, pour que ce ne soit pas condamnable.

Si j'en ai oublié merci de me le faire savoir, on peut éditer les sujets à présent.
Avatar du membre
VincentM
Représentant de pôle
Messages : 265
Enregistré le : 07 septembre 2014, 17:31
Activité princiale : Jeu de Rôle
Genre : Masculin 

Re: Grand Tribunal de 1228

Messagepar VincentM » 08 avril 2016, 22:26

Résultats
Après une semaine de débat

* la maison Bonisagu fut contrainte d'améliorer sont système de partage des connaissances. Même si ça devait couter plus cher pour 'Ordre dans son ensemble.
Elle s'est cependant laissée jusqu'au prochain Grand tribunal pour proposer cette solution.
Et ce qui a complètement fait enrager Murion la praeco du Grand tribunal et primus de la maison Bonisags, c'est que personne n'a semblé trouvé de raison de sanctionner l'alliance de Novgorod.

Le tribunal d'Egypte pourra être créé.

Je crois que les Bjornaer pourront protéger leur domus magna.... bien qu'ils ne soient pas sur le territoire du tribunal de Normandie.

En effet même si de partout on demandait un allégement des règles sur le comportement avec les mondains, ces filous de conservateur ont fait en sorte que rien ne change. Pas même le logo de l'Ordre qui est moche.

Le tribunal de Normandie ayant été l'un des chef de file du mouvement on a décidé de tenter une modification profonde de la société.
La caste de l'Ordre d'Hermès à la possibilité de prendre sa place et de se faire connaitre des noble du peuple et de l'église. Mais l'expérimentation est pour le moment réservée au tribunal de Normandie.
De plus le Grand tribunal a suggérer la création d'une commission de mages qui devront rester en contact et suggérer une réponse à faire aux mondains s'ils sont consultés. Le but serait de freiner les dérives, de pouvoir donner une réponse rapide et officielle en cas d'urgence ! croisade qui attaque Constantinople.

Et probablement de corriger tous les soucis car malheureusement.. si ça part vraiment mal malgré leur vigilance, l'expérimentation en Normandie pourrait ête un moyen définitif d'enterrer le projet pour le plus grand plaisir des conservateurs.
Simon fut désigner pour intégrer cette commission.

Un paranoïaque aurait eu tout lieu de voir les aspects négatifs et les terribles enjeux politiques.... mais Simon devant la perspective de pouvoir tout se permettre en Normandie en faisant partie du groupe chargé de la régulation semblait plutôt satisfait et enthousiaste...


(La encore si vous vous rendez compte qu'on n'était pas à la même assemblée, (comme le résumé ci dessus se veut objectif), n'hésitez ps à m'en informer.)
Avatar du membre
VincentM
Représentant de pôle
Messages : 265
Enregistré le : 07 septembre 2014, 17:31
Activité princiale : Jeu de Rôle
Genre : Masculin 

Re: Grand Tribunal de 1228

Messagepar VincentM » 21 avril 2016, 00:16

La commission fut nommée commission de sécularisation.

Un nom que je n'aime pas trop qui est moderne car il date du 19eme siècle et qui ne sera pas utiliser dans les même circonstance puisqu'on ne va pas rendre les biens de l'Ordre d'Hermès aux rois d'Europe. Mais j'ai pas encore trouvé mieux, commission de sortage du placard c'est pas terrible.

L'objectif principal étant donc de présenter l'Ordre aux autres forces politique et de négocier les règles d'une vie conjointe... ça n'aura sans doute pas que des avantages parce que sans compromis les autres vont nous tomber dessus et ce sera un échec.


Le fait qu'une commission soit nommée avec cette responsabilité prouve donc bien que n'importe quel tremere ne peut pas se charger d'aller dire ce qu'il veut aux autorités mondaines.

Il semble évident pour Simon vu les récents événement que les mages qui voudront interragir d'avantages devront tenter de mieux comprendre ce que les mondains savent d'eux.... Je vais donc continuer à publier le cours de Simon mais c'est pas toujours intéressant, vu qu'il y a 12 fondateurs et 12 maisons a présenter et qu'il y a des livres pour ça. Mais je vous préviens si vous voyez des erreurs elles sont sûrement voulue, Simon commence son cours sur Bonisagus en décalant sa date de naissance de 30 ans... pour pas affoler les mondains sur l'espérance de vie des mages...


------------------------------------


Quant à Proctor qui souhaitait voir Simon à Confluencis en Automne, Simon lui fera parvenir un message comme qui c'est impossible.
Il souhaite lui même s'entretenir avec Proctor, mais ne peux pas se permettre d'être en retard pour le lancement de l'aegis. Et les routes sont mauvaises au début de l'hiver.
De plus Josserand a effectivement approché le roi pour monter l'ambassade féérique comme il y était autorisé et un quaesitor Octave de Guernicus avait une enquête à mener à Paris et bien du mal à négocier avec la garde de la ville, Simon a dû l'assister.

Bref son emploi du temps, la conjecture et la rigueur de l'hiver ne lui permette pas de répondre favorablement à Proctor.

Retourner vers « Ars Magica 5 - L'alliance du Pré-Lailli »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité