Page 3 sur 4

Re: Printemps 1224 - Le siège d'Arcy en Bouchonois

Posté : 30 novembre 2014, 21:09
par VincentM
Arianna pense que le lieu idéal pour la réunion est le laboratoire de Simon.
Ca risque de contribuer aux rumeurs qui se répandent sur ce laboratoire, qui est déjà célèbre, mais les artisans, les serviteur et le budget de l'alliance s'en sont déjà chargé. Avec son score d'esthétisme de 4 le labo confère déjà 20 points d'expérience à l'une des réputation de Simon (laquelle ? je me rend compte que je n'ai pas encore noté mes réputations sur ma feuille).
Simon est presque convaincu qu'Arianna veut juste jeter un coup d’œil à ses décorations, mais comme Simon a besoin de lui montrer à quel point les rideaux pourpres, l'absence de vitraux et le mur blancs sont moches, il va s'exécuter sans trop se faire prier.

Du coup en plus des 6 lettres que j'ai reçu et auxquelles je n'ai pas encore donné suite, en plus de l’accueil des filles, en plus du discours ci dessous pour une relecture par Arianna, et en plus de l'allumage du feu dans mon laboratoire, en tant que joueur je dois aussi faire la description de mon labo.

Commençons par le discours pour annoncer la nouvelles aux filles d'Arcy.

======================================================================

Mesdemoiselles, installez vous confortablement.

Vous vous souvenez sans doute des chevaliers féériques qui on été massacrés devant nos murs il y a 2 semaines. Ils étaient à la poursuite de votre demi-frère Pierrot qu'ils cherchaient à enlever.
A l'époque le château du baron Amelin d'Arcy a été assiégé par les forces militaires de la reine de l'automne. Son armée personnelle lui permettait d'attendre les renforts de son suzerain. Et l'ost du roi en personne a effectivement rapidement fait un détour. J'ai dû me joindre à cette mission de secours. Il me fallait vite m'assurer que la reine de l'automne n'attaquerait pas l'école et qu'elle rappellerait les assassins qu'elle avait lancé après vous.

Tout ne c'est pas passé comme prévu. Les êtres féériques étaient trop bien préparé.
Un assaut rapide contre leur siège aurait été meurtrier. Le roi à privilégier la négociation. De l'avis de tous elles se sont bien passées, mais au final vous en êtes les principales victimes. Le siège était prévu de longue date, les espions de la reine étaient bien renseignés et elle a apporté les preuves de la participation du baron Amelin d'Arcy à un complot contre le royaume. Le siège fut levé, après enquête le roi a fait exécuter le baron, cloitrer votre mère et a donner l'intégralité du fief.

Permettez moi de vous présentez mes plus sincères condoléances.

Je signalé l'existence de votre fratrie. La reine de l'Automne a promis de ne plus vous en tenir rigueur, le roi avait me semble t'il peu de temps à y consacrer. Il a accordé votre responsabilité à vos précepteurs actuels. Je ne sais pas où est Pierrot actuellement mais il est sûrement sous la responsabilité de l'église, quant à vous le roi me demande donc de vous considérer comme mes pupilles jusqu'à votre mariage ou votre entrée dans les Ordres. Le roi se méfie de moi, je dois ainsi avoir la bénédiction de l'évêque pour vous marier, j'ignore s'il en sera informé. De mon coté j'essaierai ..., nous aurons l'occasion je pense de reparler de cette situation et de la vie au Pré-Lailly.

Je vous présente Arianna et Aurélia qui vous aideront à surmonter ce deuil, vous trouverez ici, je l'espère tout le réconfort que vous pourrez souhaiter.

** Vu comment leur père les considérait (fuite inutile de capitaux (un peu comme Simon en fait)), j'ignore totalement comment elles pourront réagir, je n'envisage pas d'user de magie pendant l'entretien sauf nécessité. Simon va quand même les garder à l’œil pendant quelques jours pour s'assurer qu'elle ne se suicident pas, sauvent pas etc. et faire resserrer la surveillance et la bienveillance du personnel.
Et après si elles doivent pouvoir contacter Aurelia Arianna Simon ou l'intendant il faudra leur donner les consignes à respecter dans le manoir.**

Re: Printemps 1224 - Le siège d'Arcy en Bouchonois

Posté : 30 novembre 2014, 23:25
par VincentM
Description du labo de Simon

Les 8 labos du Pré-Lailly, jusqu'à nouvelle construction se ressemblent presque tous. Ce sont des laboratoires rectangulaire de 45m², environ 9 mètres sur 5 au 2eme étage du manoir.
Dans chacune des 4 ailes externes du manoir il y a 2 labos côte à côte,séparer par une cloison interne de 9 mètre de long. On entre donc dans le laboratoire par le mur de 5 mètres qui donne sur le bâtiment principal. La porte s'ouvre vers l'extérieur du laboratoire.


|======================i
||..............................i
||..............................i
||.............................../
||..............................i
||------------------------------

Le laboratoire de Simon est extrêmement propre, même si la poussière émise par les cheminée sali les rideaux, il semble spatieux malgré sa taille standart,il était parfaitement organisé jusqu'à l'arrivée de son apprentie, et surtout il est opulent, il est donc confortable et bien décoré, malgré des manquement évidents à la décoration.

Tout d'abord notons qu'en lui même le manoir est luxueux, il dispose de nombreuses fenêtres, il y en a 6 dans le laboratoire, 4 dans le murs de droite et 2 en face, et elles sont incroyablement large pour l'époque.
Le laboratoire tout comme le second étage dans l'ensemble est haut de plafond. et les fenêtre bien que larges montent surtout haut.

A l'époque la plupart des fenêtre sont ouvertes sans aucun vitrage, les fenêtre luxueuses sont fermées par plusieurs de la toile, c'est le cas de la plupart des fenêtre du manoir, et le cas de la première fenêtre sur la droite, bien que je calfeutrage blanchis soit étonnamment luxueux. Les autres fenêtres sont équipées de verrière à carreaux, les les 2eme et 3eme sont équipé de carreaux à peine translucides, les 3 dernières à hauteur d'homme sont réellement transparente, les carreaux les plus sombre étant tout en haut. Il est donc tout à fait possible d'observer l'extérieur sans ouvrir les fenêtres.

Le sol est identique à celui de l'étage bien qu'un tapis se trouve dans l'entrée.
Le plafond lui est recouvert de plâtre blanc et parfaitement lisse.

Mais commençons par le mur par lequel on entre.
Ce mur a été recouvert de plâtre et est d'une blancheur impeccable Sur la gauche le mur n'est orné que d'un crucifix de marbre avec un christ en ivoire. Une superbe œuvre d'art. De l'autre coté un miroir est de plein pieds est fixé au mur, contrairement aux verrière il ne semble pas d'origine mondaine car aucun artisan ne serait capable de réaliser un miroir de cette taille aussi parfait.
Vien ensuite sur le mur extérieur une armoire qui semble contenir quelques vêtements, puis un secrétaire magnifique qui ferme a clef et qui semble disposer de matériel d'écriture.
Vient ensuite la fenêtre fermée avec une grande toile blanche, puis l'une des 2 cheminées. La seconde cheminée est 4 mètres plus loin sur le même mur. Chacune des 2 sont en pierre, entourées de par et d'autre de conduit en brique qui viennent des cheminées des étages inférieures. Entre les 2 cheminées il y a les 2 fenêtres aux verrières opaques. Au sol il y a des buches pour alimenter le feu et quelques coffres.
Toutes les fenêtres opaques ou non sont entourés de large rideaux pourpres, En plus de masquer la vue sur l'extérieur on comprends vu comment ils sont tailler que leur fonction est aussi de dissimuler le mur extérieur qui est nu. Seule les verrière transparentes sont équipées de rideaux de dentelles plus fin.
Après les cheminée au arrive au coin un véritable trône très luxueux et un chevalet avec une toile blanche.
Puis entre les 2 dernières verrières se trouve des coffres et devant elle un divan, ou plutôt un sigma, un lit de banquet Romain en bronze.

Vient ensuite un superbe escalier en colimaçon en bois vernis. On peut se demander à quoi il sert car il n'y a aucune ouverture au sol ou au plafond, mais peut être que ces ouvertures ont été prévue sur un plan d'architecture quelconque. De toute évidence les marches de l'escalier servent d'étagère pour toutes sorte de bibelots.

Enfin le dernier mur est splendide. Le mur mitoyen est normalement en pierre, il a été renforcé dans le laboratoire d'Arianna et il est souvent recouvert de planche pour permettre de fixer des étagères. Ici le mur est entièrement recouvert de lamelles de bois de grande qualité complètement cirées. Sur ce mur on a une alternance d'étagères et des peintures.
Les étagères sont d'une boiserie si fine qu'elles semblent faire partie du mur. Mes peintures comme les étagères sont au dessus de meubles splendides qui contiennent le matériel de laboratoire.
On note l'organisation suivante :
* le matériel de peinture (les toiles vierges au sol et les peintures sur les étagère ;
* les produit de toutes sortes, contenu dans divers petits bocaux parfaitement alignés.
* des outils de toutes sortent dont certain jurent complètement avec le reste.
* les notes de laboratoire .

On revient vers la porte du laboratoire avec un table sur laquelle il y a un vase en argent qui contient un bouquet de fleur (étonnant vu que l'on est tôt au printemps). Le bouquet est composé de primevère grise d'ancolie de saule et d'astragale.

Au dessus de la table, accroché a une potence se trouve une lampe en laiton, seule source d'éclairage qui suffit à éclaire l'ensemble de la pièce d'une lumière d'un jour couvert. Une lampe qui ne devrait choquer personne puisque Simon en a enchanté 2 autres qui se trouvent dans la bibliothèque la plupart du temps quand ce n'est pas dans la salle du conseil ou dans le hall principal. Les rideau servent aussi a dissimuler cette source de lumière la nuit, car ces lampes ne sont pas prévues pour s'éteindre. Cette source de lumière est amplement suffisante, il n'y a que quelques chandelles éteinte vers les cheminées. La lampe étant située à l'opposée des verrière pour un éclairage idéal partout.

Autour de la table se dresse 7 chaises, il y a plusieurs styles, apparemment Simon a dû en récupérer en dehors de son labo.

Sur la table Simon a également prévu quelques fruits étonnamment préservés du pain et quelques bouteille, un service à thé et quelques tasses sont prête pas bien loin bien que ce n'est visiblement pas leur place.

Une seule chose coupe la visibilité à travers le laboratoire, un tableau une plaque d'ardoises exactement.

Le laboratoire semble vide, au centre un cercle de 2 mètres de diamètre est peint au sol et encadré de 4 objets : un lutrin, une petite tables a une seul pieds, une vasque contenant de l'eau et un braséro éteint.

Re: Printemps 1224 - Le siège d'Arcy en Bouchonois

Posté : 03 décembre 2014, 00:50
par VincentM
Le discours de Simon est factuel, mais il ne sait pas comment les demoiselles vont réagir.

Il présage qu'après sa première intervention Aurelia et Arianna sauront les rassurer et que si ça ne suffit pas il improvisera un discours avec la vertu "inspirationnal" pour donner un boost à leur trait de personnalité "calme", mais dans pareil circonstance est-il bon de tenter de minimiser les émotions des autres. Ça pourrait être perçu comme discourtois. Et puis l'avenir pourrait être discuté plus tard.

et comme on ne va pas les renvoyer dans leur chambre au bout de 2 minutes, on peut leur porposer de partager notre repas ans le réfectoire du manoir ce soir là.

Re: Printemps 1224 - Le siège d'Arcy en Bouchonois

Posté : 03 décembre 2014, 23:53
par Toma
Lève les yeux au ciel et soupire reproche doucement: "Ca, pour être factuel, c'était factuel. Simon, vous ne faites pas un discours à une assemblée d'érudits, vous annoncez simplement à trois jeunes filles que leur père est mort, et que vous allez prendre soin d'elles. Les détails techniques ne vont pas les intéresser beaucoup avant la fin de leur deuil. On n'annonce pas le décès d'un proche comme une information parmi des dizaines d'autres, voyons."

"Bon, trouvons leur un endroit plus douillet que ce laboratoire. Venez, mes chéries, Nous allons aller faire quelques prières pour la sauvegarde de votre défunt père, et ensuite nous prendrons une bonne infusion, et parlerons de votre devenir parmi nous."

Quelques prières ne peuvent pas faire de mal, bien au contraire. J'éspère que pendant ce temps, Arianna va pouvoir installer quelque chose de plus cosy. L'objectif est de les calmer en douceur, de les apaiser, puis, la fatigue devrait les emporter. Elles n'auront certainement pas très faim, alors lune infusion avec du miel et quelques biscuits, ou tartines de confiture devraient faire l'affaire pour ce soir.

Re: Printemps 1224 - Le siège d'Arcy en Bouchonois

Posté : 04 décembre 2014, 02:45
par VincentM
Mais c'est pour cela que je voulais votre avis avant de leur annoncer ... Effectivement je suis habitué au résumé tactique à destination de nobles suffisamment éclairés pour les comprendre. Mais je comptais beaucoup sur votre réaction pour leur soutiens.
Je dois aussi prendre en compte le fait qu'il n'est pas prudent les laisser repartir sans leur avoir précisé le rôle précis de chaque intervenant dans cette affaire, et annoncer une fatalité en 2 phrases me semble trop sec.

Plus confortable que mon laboratoire ça doit pas être facile à trouver, mais oui ce n'était pas ma première suggestion pour ce genre de circonstance.

Re: Printemps 1224 - Le siège d'Arcy en Bouchonois

Posté : 04 décembre 2014, 13:36
par Sylvain M.
VincentM a écrit :annoncer une fatalité en 2 phrases me semble trop sec.

N'est-ce pas ce que vous venez de faire ?

Dans le genre sec, on peut difficilement battre un compte-rendu militaire terminé par "Le siège était prévu de longue date, les espions de la reine étaient bien renseignés et elle a apporté les preuves de la participation du baron Amelin d'Arcy à un complot contre le royaume. Le siège fut levé, après enquête le roi a fait exécuter le baron, cloitrer votre mère et a donner l'intégralité du fief.".

Re: Printemps 1224 - Le siège d'Arcy en Bouchonois

Posté : 04 décembre 2014, 18:04
par vincentR
Et c'est pour ça qu'Arianna voulait avoir le discours de Simon avant...
Donc, pour Arianna, le labo de Simon reste le meilleur endroit pour leur annoncer...à condition de faire monter une collation, d'enlever les fruits de printemps en déco sur la table et de s'assurer qu'il y a des chaises confortables pour elles.
Pour le discours,assez d'accord avec Aurelia, une structure : mauvaise nouvelle : votre père est mort; bonne nouvelle : je suis votre tuteur et l'alliance est votre nouvelle maison; développement rapide sur la mort du père (il faut le faire assez tôt sinon elles auront une version déformée par la rumeur) (également communiquer au staff voir aux élèves pour mettre les choses au clair); développement rapide sur leurs nouvelles conditions de vie ouvrant sur leurs questions.
Etant entendu qu'il s'agit d'un canevas sur lequel, Simon doit élaborer pendant qu'Arianna va s'assurer que la collation arrive. "Aurelia, faites en sorte qu'il se montre aussi éloquent que lorsqu'il convaint un roi de nous accorder une charte avec une forte rémunération."

Re: Printemps 1224 - Le siège d'Arcy en Bouchonois

Posté : 04 décembre 2014, 18:12
par VincentM
Au moins c'est complet, j'ignore laquelle de ses 3 informations peut avoir le plus d'impact sur chacune des filles. Je ne peux donc pas les dissocier.
Tout le monde est plus ou moins préparer à la disparition de ses parents, et quand on connaît le baron je ne sais pas si cela peut être très impactant. Et si ça ne suffisait pas le baron n'est sans doute pas le père de la plupart d'entre elles, encore que nous aurions sans doute besoin de nos Mérinita pour nous en assurer. Ces filles s'en doutent sûrement. Pour ne pas ajouter de raisons de s'émouvoir je ne le mentionne pas comme tel.
Au moins ne sachant rien au sujet du complot, je n'implique pas plus le baron dans le complot que nécessaire pour ne pas trop salir sa mémoire.

Re: Printemps 1224 - Le siège d'Arcy en Bouchonois

Posté : 04 décembre 2014, 18:36
par Toma
Déjà, ne préparez pas un discours, ça donne un air froid de déclamer des paroles préparées. Soyez simple, pas distant, et ne vous perdez pas en explications. vous avez deux choses essentielles à leur dire, et une autre importante. Pour la suite, laissez les poser des questions si elles le désirent, sinon, il sera bien temps de leur donner des précisions:

Deux choses essentielles: Leur père légitime est mort, et leur avenir sera assuré par l'alliance.
Une chose importante: Le baron a été impliqué dans un complot, il a été condamné à mort. Pas de précisions a apporter en plus.

Je suggère un ordre qui me semble évident: Implication, condamnation/décès, tutelle. N'oubliez pas d'être compatissant, mais restez sobre. Pas de mélodrame, juste d l'humanité et de la compréhension.

Voila, ça en fait déjà bien assez à digérer. La suite viendra plus tard.

Au fait, ou est ce qu'Aurélia est installée ? Y a t'il un labo vide pour elle ? (elle n'en réclame pas, mais je veux juste savoir comment gèrer son installation.)

Re: Printemps 1224 - Le siège d'Arcy en Bouchonois

Posté : 04 décembre 2014, 20:14
par vincentR
Aurelia a un labo standard, le dernier libre de l'alliance. Pour le customiser, il faudra en discuter. Arianna débloquera un budget si Aurelia veut passer du temps à ajuster son labo (c'est une activité saisonière : 1 saison pour la preparation et 1 saison pour améliorer.). Arianna espère juste que Aurelia n'a pas les même goûts dispendieux que Simon.