visite à l'alliance du mont doré - été 1225

Finir la visite du mont doré en jeu ou par forum ?

Le sondage s’est terminé le 20 juin 2015, 09:54

Finir la visite le 4 juillet en séance
3
75%
Finir la visite le 11 juillet en séance
1
25%
Finir la visite dans ce sujet avant la prochaine partie
0
Aucun vote
 
Nombre total de votes : 4
Avatar du membre
VincentM
Représentant de pôle
Messages : 265
Enregistré le : 07 septembre 2014, 17:31
Activité princiale : Jeu de Rôle
Genre : Masculin 

Re: visite à l'alliance du mont doré - été 1225

Messagepar VincentM » 19 juin 2015, 17:38

Le convoi royal, une modeste escorte de templier et quelques wagons, est arrivé à l'alliance peu après. La reine avait des affaires à traiter avec Simon et je laisse à vincent et toma le soin de raconter ce qui c'est passé.


Merci car je venais de préparer un truc.

j'espère que chacun pourra apporter le point de vue de son mage


Hors de question, ça restera HRP, et si quoi que ce soit de ce message est repris en RP : « je nierai avoir eu connaissance de mes propres agissements ».
Dans ma version du séjour de la reine il apparaîtra quelques détails qui ne concernent que Simon, mais j'essaie ici d'en dissimuler d'autres et je vous remercierai de ne pas profiter du HRP pour les porter sur la place publique.


Séjour de la reine :

Le convoi royal arrive donc, pour une escorte royale l'escorte est effectivement modeste. La reine, Blanche de Castille, est accompagnée de 2 dames de compagnie, Alberte de Tonnerre et Gisèle de Sad. Et de 2 servantes.

Dès son arrivée, ce sera fugace, mais la reine fut visiblement troublée à la vue de Simon.

Elle exigera de pouvoir visiter « toutes l'alliance », pas seulement l'école. Pas démonté Simon entreprendra la visite de ses diverses œuvre d'art en évitant soigneusement les zones personnelle dans l'alliance (ne le cachons pas le gros de l'alliance ce sont des appartements privés).
La reine ira jusqu'à insister pour visiter les caves, ne montrant pourtant pas d'intérêt particulier à ce qu'on lui présente. Pour les caves Simon lui évitera ça avec beaucoup de persuasion et passera à un entretien privé.

Simon finira par se rendre compte de ce qui trouble la reine.

Elle a le feu aux fesses, et il lui a tapé dans l'oeil... Et apparemment être accompagnée de 2 gardes lors d'un entretien privé ne bride pas du tout ses pulsions. Simon échappe de peu à cet attentat qui aurait pu faire scandale dans la monarchie et réfléchit à une solution pour protéger la reine et la monarchie de ce problème.

Ensuite la reine a exigé de rencontrer les filles d'Arcy dans des entretiens particuliers. Aurelia prêtera le salon de son laboratoire pour l'occasion.

C'est lors de cette rencontre avec Aurelia de Jerbiton Blanche de Castille, Ameline d'Acry, Alberte de Tonnerre et Gisèle de Sad, bref avec les 5 femmes nobles présente à l'alliance à ce moment-là que Simon se décide à agir.
Il va tenter le grand Chelem, se les taper les 5 d'un coup pour établir son nouveau record personnel. Enfin ça c'est le plan B. Le plan A c'est régler le problème de la reine et sortir vivant et entier du laboratoire d'Aurelia.


Bref Simon lance discrètement un sort Cro Mentem sur les femmes présente pour qu'elles se ruent sur lui.Pour le salut du plan A il se limite à 15 de pénétration, pour qu'Aurelia ne cède pas malgré toutes les connexions arcaniques qu'elle a mise à sa disposition en l'invitant dans son laboratoire.

Ça ne rate pas alors qu'elles viennent de tremper leurs lèvres dans le vin et, alors que Simon les avertit d'un danger, les 2 dames de compagnie de la reine se jettent déjà sur lui.

Dissiper un sort avec du Perdo Vim quand on connaît la magie utilisée, ici du Mentem hermétique, c'est simple. Pour dissiper un effet de 3eme magnitude, un sort Perdo Vim 0 donne plus de 50 % de réussite. Enfin ça aurait pû être un effet Corpus ou un effet non hermétique du point de vue d'Aurelia... pour sauver Simon d'un viol collectif elle n'a pas pris le temps de réfléchir, et puis pour obtenir 50 % de chance avec un sort Perdo Vim générique il lui aurait fallu être capable de lancer un sort Perdo Vim de 5eme magnitude, avec un lancement spontané c'est plus dur.

Normalement pour Simon le plan B, n'était pas encore foutu. Certe improviser Unravelling the Fabric of Mentem (le sort Perdo Vim utilisé) c'est simple, et bien qu'Ameline et la reine ne soit pas encore debout techniquement ça va se jouer à l'init et lui-même devrait rater les jets de concentration qui lui permettront de lancer son propre sort Perdo Vim

Mais voilà, les autres joueurs attendent donc le MJ décide que ça passe et que le sort est dissipé sur les dame de compagnie qui reprennent leur calme.

Vient l'étude du sort... plus dur... le MJ se contente d'un sort Intellego Vim pour dire à Aurelia que le vin est une potion, et qu'elle y reconnaît un sceau. Mais en fait la magie Intellego Vim c'est dur, Roland de Verditius (joué par Sylvain) est bien placé pour le savoir.
Avec une base 5 on détecte qu'il y a eu de la magie. Vu que la magie est de 3eme magnitude, on la détecte même avec une base 4. Mais il faut une magnitude de plus pour savoir que l'effet est hermétique., le simple fait de savoir que c'est du Creo Mentem demande 2 magnitudes de plus... Simon et Aurelia auraient du avoir besoin de 3 sorts Intellego Vim pour comprendre la situation et avec les autres paramètres de sort à sélectionner, vu le jet qu'ils ont fait, ils n'auraient pas du pouvoir découvrir que c'était du Creo Mentem. Simon n'a pas prit trop de risque sur le coup, Aurelia serait donc incapable de faire la différence entre un élémentaire de roche et une statue animée par magie (notez bien cet exemple, c'est le passage le plus important de toute cette description, et il sera utile pour la suite).

Bref on étudie le vin ou Simon a placé un objet mineur... on libère le leur sort Ameline et la reine... on découvre qu'Ameline n'a pas bougé car elle en aime un autre... Et on fait croire à la reine qu'elle était empoisonnée de la sorte régulièrement depuis des mois pour déclencher un scandale. Elle n'a donc rien a se reprocher et on trouvera le coupable.

Les explications officielles du MJ tiennent pas trop la route, la reine ressentira des pulsions la nuit car l'aura divine baisse et elle aurait la vrai foi. Si elle avait la vrai foi rien qu'avec la protection divine dont joui la reine, elle n'aurait pas eu besoin de l'aura pour se prémunir d'un sort qui n'a que 15 de pénétration. Et il aurait suffit de lui conseiller de rester sous la protection d'une sainte relique pour échapper au phénomène sans avoir à se soucier des variations d'aura. Mais voilà vous avez à présent une version qui tient la route de l'histoire.

Alors comme Simon a mis le vin en cause, on a confisqué le stock de la reine, on a fait porter le chapeau à l'une des servantes qu'on a gardé chez nous pour l'enquête, et pour éviter à cette innocente jeune fille de finir pendue. Et nous avons sournoisement enrôlé l'autre servante pour espionner la reine.
Simon a naturellement placé la reine sous l'effet du sort qu'il a mis au point pour se débarrasser lui-même de toute pulsion sexuelle, et il découvre que pour son propre bien il va devoir le lancer sur lui-même plus souvent, s'il est sûr de pouvoir se contrôler lors d'un entretien privé c'est peut être pas le cas de l'interlocutrice.


Les interrogatoires se sont poursuivis et la reine n'a pas d'objection au choix d'Ameline. Simon devra donc prendre contacte avec l'évêque et le père du fiancé pour organiser un mariage un jour.

La reine a donc pu rejoindre son lit en gardant la face, comme tout le monde officiellement en dehors de la servante. Et on espère que cet intermède l'inclinera à avoir une bonne opinion de l'alliance.

Le jeu de rôle c'est bien, vous aussi vivez vos rêves.




Ps : Je m'excuse solennellement auprès de Blanche de Castille. D'après sa page wikipedia je ne suis pas le premier à ternir sa réputation.
vincentR
Messages : 162
Enregistré le : 13 septembre 2014, 20:11
Activité princiale : Jeu de Rôle
Genre : Masculin 

Re: visite à l'alliance du mont doré - été 1225

Messagepar vincentR » 19 juin 2015, 18:59

Simon consomme manifestement des produits psychotropes. :) et fantasme sur la reine.
La potion est un effet de 3e magnitude cr me mais effectivement pour dissiper un effet avec du pe vi il faut soit
- viser un effet déterminé (en l'espèce la choix d'Aurelia est de viser du mentem hermétique ce qui est une bonne intuition mais aurait pu être faux). Le niveau dissiper est de puissance effective + 2 magnitudes + 1 dé de stress. donc même avec une puissance de 3 en ajoutant la portée voix on a un sort niveau 5 qui dissipe des sorts 15+1d de stress sans botch se qui revient à dire 100% pour du 15.
- dissiper en général. Là effectivement ça devient peu efficace mais ça aurait pu être nécessaire s'il s'était avéré que le pari de Aurelia ne payait pas.

Cela ne peut pas être un effet corpus mais aurait effectivement pu être un effet non hermétique (ce qui aurait indiqué que Simon était innocent).

L'examen du vin : détecter une forme de magie de la 3e magniture : in vi niveau 3 +1 pour toucher : in vi 4 en spontanné. Si je dissipe un effet magique mentem hermétique et que je constate qu'il y a une potion magique sur la table, je peux supposer qu'il s'agit de magie hermétique et du coup il y a forcément un sceau. Bien sur, ce que l'on identifie comme un sceau peut être un effet vulgaire...
Simon semble oublier que Aurelia s'y connait en magie mentem et qu'elle connait les effets de cette magie.
Effectivement pour être certain que le reste de potion est effectivement du cr me c'est plus difficile.
Précision : Simon est bon mais 1) il ne connait pas le sort qu'il a lancé et pour le faire discrétement l'aurait lancé silencieusement et sans geste donc avec un total de lancer de 95 (-15 de lancement silencieux et sans geste) /2 = 40 -15 de pénétration (je néglige la compétence pénétration de Simon mais je ne pense pas qu'il puisse utiliser des connections contre une cible groupe. Bref Vincent délire :)
J'ajoute que vraie foi à 1 ça donne 10 de résistance ce qui ne suffit pas à résister à un sort avec une pénétration de 15.
Amour véritable : ça ne protège pas réellement de l'effet mais ça limite la personne à laquelle on pense ce qui est le cas de la reine et de Ameline.
La majorité des gardes ont des bons niveau en attention et des scores positifs ou nuls en perception. Du coup, la majorité de la garde remarque au premier coup d'oeil, comme la reine, que Gisèle de Sade est apparentée à Simon. Vu la différence d'age, c'est probablement pas sa soeur et la ressemblance indique un lien de parenté proche. Il s'agit donc surement soit de la nièce de Simon mais il insiste pour dire qu'il n'est pas noble soit sa fille adultérine.
Les esprits mal tournés ont retenu cette seconde hypothèse. Ni Simon ni Gisèle n'ont remarqué leur ressemblance mais ils ont tous les deux -2 en perception.

C'est bien de délirer mais Simon aurait pu effectivement essayer de séduire la reine en faisant comme Merlin dans Excalibur en se transformant à la semblance du roi.
Avatar du membre
VincentM
Représentant de pôle
Messages : 265
Enregistré le : 07 septembre 2014, 17:31
Activité princiale : Jeu de Rôle
Genre : Masculin 

Re: visite à l'alliance du mont doré - été 1225

Messagepar VincentM » 19 juin 2015, 19:55

il ne connait pas le sort qu'il a lancé


Ouais ça les autres sont pas censé le savoir, et puis si je l'avais lancé en target group il aurait été de niveau 25... c'est la principale incohérence avec l'incapacité supposée d'Aurélia a reconnaître une potion.
Simon pourrait connaitre ce sort au niveau 25... par contre il partage un vice commun avec Aurelia qui l'empêche complètement de lancer 6 fois un sort individuel successivement... Un vice qui a été joué par la suite mais qui sur le moment aurait du bien gêner les investigations d'Aurelia... Enfin, pour ma description les lecteur l'ignorant ils ne devraient pas noter d’invraisemblance.

je ne pense pas qu'il puisse utiliser des connexions contre une cible groupe


J'ai un doute sur cette règle, si tu lance un sort groupe et que tu as une connexion arcanique vers l'un des membres, as-tu une meilleure pénétration sur cet individu ? Ou faut il lui dédier un sort spécifique ? C'est pas si clair que ça il me semble. De toute façon il ne fallait pas qu'Aurelia succombe, elle aurait pousser l'étude avec trop d'attention ensuite.

J'ajoute que vraie foi à 1 ça donne 10 de résistance ce qui ne suffit pas à résister à un sort avec une pénétration de 15.

Oui mais la reine de part sa fonction ne dispose t'elle pas d'une résistance de base de 5 ou 10, justement pour ne pas compromettre la lignée du roi dans ce genre de circonstance. Que la reine soit pieuse ou non ? Si c'est bien le cas pourquoi les 2 bonus ne s'ajouteraient ils pas ?
Elle devrait avoir une résistance de 15 ou 20.
C'est cette brèche que ma version a attaqué en dénichant une alternative.


Les esprits mal tournés ont retenu cette seconde hypothèse.


De quoi tu parles, je n'ai encore vu aucune référence de la sorte dans aucun résumé. Mon résumé est le plus crédible et il n'en parle pas.
Franchement si on te propose 10000 photo de gamine, quel pourcentage de la population identifiera immédiatement la fille de Brad Pitt.
En plus les star hollywoodienne elles ont accès a des potions de longévité, elle sont photoshoppées etc... et elle se ressemblent toute... tout comme Simon qui ressemble à tout sauf à lui même ... un score positif en perception ne suffirait pas, faut chercher le 18+ ET encore seulement quand on a l'esprit mal tourné.

Et puis les histoires de famille des Jerbiton c'est la m*****, Aurelia dira pas le contraire. Et Simon n'a jamais caché avoir de la famille, et puis en vrai il a l'âge d'être son grand père.
Sans compter que les garde royaux savent peut être pas que Simon se vantent de ne pas être noble, ils n'étaient pas élèves de Simon quand il l'a dit et n'ont peut être pas la vertu "gossip". Et si c'est le cas, oseront ils apporter de la crédibilité à ce que raconte Simon après l'avoir découvert ?
Et puis Simon étouffe soigneusement certaines rumeurs via de l'intimidation Et vu de prêt je suis sûr qu'on lui découvrira des tâches de naissance que personne d'autre n'a.

C'est bien de délirer mais Simon aurait pu effectivement essayer de séduire la reine en faisant comme Merlin dans Excalibur en se transformant à la semblance du roi.


Merlin dans Excalibur, il attend le nuit ou meurt le roi... juste avant qu'on en informe la reine, sinon y a aucun intérêt. J'ai donc encore le temps.
Et après ce que je viens de faire à cette pauvre Blanche de Castille il faut bien que je la disculpe des accusations qui ont été lancé contre elle après la mort de son mari.
vincentR
Messages : 162
Enregistré le : 13 septembre 2014, 20:11
Activité princiale : Jeu de Rôle
Genre : Masculin 

Re: visite à l'alliance du mont doré - été 1225

Messagepar vincentR » 19 juin 2015, 21:29

Elle devrait avoir une résistance de 15 ou 20.
Seuls les rois ont une RM. Techniquement Blanche n'est que la femme du roi.
C"est pas une comparaison de photo mais deux personnes cote à cote. :)
Bref, Simon croit a sa version.
Avatar du membre
VincentM
Représentant de pôle
Messages : 265
Enregistré le : 07 septembre 2014, 17:31
Activité princiale : Jeu de Rôle
Genre : Masculin 

Re: visite à l'alliance du mont doré - été 1225

Messagepar VincentM » 19 juin 2015, 23:16

Je viens de retrouver le passage dans "Lord of Men" un livre que j'ai jamais réussit à lire en entier. Mais qui devient utile dans notre campagne.

page 41 : encadré Magic Resistance for Church Officers and Sovereigns :

Pape 25, Cardinaux 20, Archevêques 10, rois 10 (une fois couronnés) =>Les femmes acquièrent une résistance à la magie égale à celle de leur époux. La résistance à la magie qui provient des reliques s'ajoutent à cette résistance.
Mais c'est vrai qu'ils ne précisent pas ici si la résistance à la magie qui vient de la vrai foi s'ajoute aussi... et puis il suffirait de monter la pénétration de la potion à 20 ou 25 (en espérant qu'Aurelia y résiste toujours dans notre aura, et normalement oui car la pénétration doit être bridée par l'aegis.... donc en fait tous les chiffre sont a recalculés c'est pas très important.)
Disons que porter une relique en permanence pour se protéger est une idée que je n'ai pas eu en séance... alors fallait bien trouver une raison de justifier cet oubli.

Simon ne crois pas en cette version, il sait ce qu'il a fait et ses fantasmes ne regardent que lui. Mais d'un point de vue extérieur, ce que je viens de décrire est une version possible de ce qu'il c'est passé.


Promis le prochain résumé sera plus terre à terre....
Avatar du membre
VincentM
Représentant de pôle
Messages : 265
Enregistré le : 07 septembre 2014, 17:31
Activité princiale : Jeu de Rôle
Genre : Masculin 

Re: visite à l'alliance du mont doré - été 1225

Messagepar VincentM » 21 juin 2015, 14:22

Je poursuis donc la description des événement et cette fois il me faudra de l'aide car il me manque des cartes.

Normalement Simon et Aurelia de Jerbiton devait accompagner la reine un bout de chemin, ils se dirigeraient ensuite chez Circé.

Pour diverses raisons qui lui sont propre entre autres il était convenu que Richard de Tremere se mêlerait au convoi avec sa garde ou le suivrait.

Pour Josserand de Mérinita, Selinae de Marinita et Mickaël de Tremere, Simon était trop occupé pour en comprendre les raisons, il s'est appliqué à les éloigner de la reine dans le convoi en laissant à Richard le soin de choisir nos gardes. Costa le chevalier de l'empire de Nicée s'est joint au convoi avec sa suite, pour d'autres raisons encore. Simon son apprentie et Aurelia ont fait le voyage avec la reine, pour les autres il s'en fiche.

J'aimerais bien qu'on me précise le nom des grogs qui nous ont accompagnés et que je ne connais pas, apparemment ils sont dans les petits papiers de Richard.

Un problème s'est posé, les gardes de la reine devenaient minoritaires dans le convoi tant nous étions nombreux à le rejoindre... Pour éviter ça les grogs ont eu la judicieuse initiative de cacher des renforts parmi l'équipement.

Après quelques temps Simon a présenté Aurelia à la reine sous la nouvelle identité que nous lui avions découvert. Il a sans doute mentionner que l'information venait du chevalier qui nous suivait, mais au grand damne d'Aurelia il ne semblait vraiment pas pressé d'aborder le sujet de leur mariage et la volonté de Costa d'acheter des terres dans la région... même si lui-même souhaitait s'enquérir de la possibilité d'acheter des terres.

Bref ces sujets n'avaient pas été évoqué quand un déluge s’abattit sur le convoi pendant plusieurs minutes, disparaissant aussi vite qu'il était venu. Ce déluge causa l'éboulement d'un morceau de route dans un trou qui avait visiblement été creusé devant le convoi et recouvert d'une illusion. Du haut de son destrier Richard s'en rendit compte et fit cessé le convoi avec que les hommes de tête ne tombent dans le trou.

C'était une embuscade, des bandit on attaqué le convoi.

Dans le carrosse royal, Simon a gardé son calme rassurant la reine. Aurelia a pris l'apparence de cette dernière courageusement.
Juste après ayant entendu "Abattez ce mage" Simon créa l'illusion d'un mage qu'il envoya s'agiter dehors, puis Aurelia arrêta une charge d'ennemis avec un mur de flammes bleues.

Pour le reste du combat... je laisse les héros commenter.

Ils se battaient quand même à 1 contre 2, mais la pluie ayant empêché l'usage d'arbalète les ennemis étaient à découvert pendant leur charge.

Au final aucun mage dans les rang adverses, mais nous avons reconnu les cadavres de grogs d'Astingani.
Aucun n'a pu s'échapper, 2 on été capturés et pendu après interrogatoire, une partie de leur force était aller défendre leur camp plus loin sur la route.

Le combat à permis de s’apercevoir que notre principale puissance militaires, n'étaient pas les templier protégeant la reine, ni la brigade spéciale des tremeres, ni les chevalier de l'empire de Nicée, mais nos grogs avec leur super renforts cachée : Martine et Oanez 2 de nos élèves de 18 et 14 ans.

Richard et Simon sont allé passer un savon au grogs pour avoir emmener 2 jeunes filles qui étudient chez nous et pas des gardes. Mais curieusement Martine les a convaincu en 30 secondes que c'était la meilleure chose à faire, et que le temps était mal choisi pour une fessée... (oui bon vu les jet de merde de Richard et Simon la fessée n'a pas été évoquée)
Bref le leadership des 2 mages responsables du convoi en a pris un coup à la stupeur générale. (oui en matière de leadership c'est pas des ringards pourtant. Simon est juste parvenu a ne pas se ridiculiser autant que Richard).

De ce qu'on en sait la pluie et la magie a permis à l'expédition de s'en sortir s'en perte, alors que les forces auraient dues être équilibrées dans ce traquenard... les hommes les plus pieux et ceux qui voulaient se faire bien voir de la reine n'ont pas manqué de remercier Dieu pour son intervention.
Avatar du membre
Jean-Marc D
Messages : 11
Enregistré le : 14 mai 2015, 13:03
Activité princiale : Jeu de Rôle
Genre : Masculin 

Re: visite à l'alliance du mont doré - été 1225

Messagepar Jean-Marc D » 21 juin 2015, 16:46

Suite à l'Embuscade.
Nous avons repris notre route.

De l'interrogatoire effectué sur les prisonniers nous avons retirer les informations suivantes.

- Les mercenaires auraient dû attaquer à 3 ou 4 contre un. mais ils ont reçu un message peu avant notre arrivée leur indiquant que leur camp était attaqué.
Ils ont donc envoyer des renforts vers le camp.

- La très forte pluie soudaine qui est tombé juste avant nous a alerté et en même temps protégé car les mercenaires n'ont pas pu utiliser leurs arbalètes.

- Ils avaient pour mission de capturer la Reine.


En sortant de la forêt nous trouvons le camps des Mercenaires qui travaillent avec des mages d'une Alliance Mercenaire "Astingani" ayant semble t'il de bonnes relations au sein du tribunal de Normandie.
Le Campement mercenaire est ravagés et les corps sans vie de nombreux mercenaires gisent dans la plaine.

Des esprits Gaulois et des Sangliers géants s'attaquent les mercenaires.
Les Esprits Gaulois sont aussi attaqués à la lisière des bois par des chevaliers féériques du Royaume d'Automne dirigé par Dame Vigne.
Pris entre deux fronts. Notre arrivée est fatal aux esprits gaulois.
Les derniers esprits détruis, les deux mages restants sont capturés.

L'Alliance du Pré-Lailly semble être tiraillé entre le fait de faire appliquer la Haute justice de la Reine et celle de l'ordre d’Hermès.
Il faut avouer que la situation est cocasse et inhabituelle. car il ne faut ni froisser la Reine, Ni les autorités de l'ordre d’Hermès.

Par chance un Quaesitore du tribunal de Normandie et un autre mage arrivent en grande hâte pour éclaircir la situation.
Car l'Alliance Astingani a été payé avec de l'or créé magiquement. Toutefois ceux-ci n'ont pas suivi les règles lors d'un conflit entre Alliance.

- Josran et moi même allons à la rencontre de la Dame Vigne et tentons d'avoir des informations sur ses esprits.
Le Royaume d'Automne a attaqué les Esprits Gaulois car ils ont traversé leur territoire sans autorisation.
Ils semblent œuvrer pour le "Roi Sanglier" une puissante entité Féérique qui est lui même est opposé à la "Sombre chèvre au mille chevreaux" une autre puissance Féérique.
Le Rois Sanglier cherche à retrouver sa splendeur passée et son statut semi-divin. Il était très proche des adeptes de la Maison Diedne.

Les mages de l'Alliance Astingani sont laissé au Quaesitor.
Et la Reine accepte de bonne grâce de les laissé dans le dessein d'avoir plus d'informations sur ceux à l'origine de ce sombre complot.

Nous reprenons notre route vers l'Alliance du Mont Doré.
Et après plusieurs jours de route Alors que nous ne sommes plus qu'à quelques lieues.
Un chat noir magique apparait et nous demande d'accourir au secours de sa maitresse Circé.

Sur place alors que nous réfléchissons comment approcher l'Alliance dans les meilleurs conditions.
Les jeunes apprentis ( Martine et Oanez) prennent les devant et s'attaquent aux élémentaires de Terre qui protègent l'entrée de l'Alliance.
Étant pris de cours par cette action soudaine. Nous courrons rejoindre les jeunes pour les soutenir.

A l'intérieur de l'Alliance. Après avoir fait parlé un garde ennemi. Nous apprenons que Dame Circé est dans une cellule et qu'elle est passé à la question par leur Maître.

Le tortionnaire est vite maitrisé et Circé libéré. Il semble qu'il fasse parti d'un groupuscule de Mages ne faisant pas parti de l'Ordre d'Hermès cherchant à connaître le secret de la Parma Magica.


.......................................

Reste à faire le point sur les points suivants :

- La servante de la reine qui espionne celle-ci à son insu. (C'est certes une affaire de Mondain. Toutefois c'est peut être lié au reste )
- Les personnes qui cherchent à nuire à la réputation de la Reine en utilisant une potion pour la rendre Volage, sont ils liés à ceux qui veulent l'enlever ? ( On pourra peut être retracer qui à acheter cette potion au Mage qui l'a créée).
- Qui a payé les mercenaires et l'Alliance Astingani pour s'opposer à la Reine ?
- L'implication du "Roi Sanglier" qui s'attaque aux Mercenaires et aux mages d'Astingani ... ? Sont-ils liés à la Sombre Chèvre aux Mille chevreaux ?
- Qui sont les Mages qui ont attaqués l'Alliance du Mont Doré ? (Reste à pousser plus avant l’interrogatoire du Mage qui torturait Circé).
- Comment ont ils réussi pour prendre d’assaut l'Alliance du Mont Doré et s'attaquer et résister aux pouvoirs de Dame Circé. Alors que nous les avons défaits relativement facilement ?

......................................
** Ce que je compte faire **
Pour ma part je compte travailler sur l'axe Féérique et essayer d'en savoir plus sur le "Roi Sanglier" et surtout sur "La Sombre Chèvre aux Mille chevreaux".
Puis dès que possible améliorer mes relations avec la Reine du Royaume d'Automne.

......................................

Si des informations ou des éléments sont manquants n'hésitez pas à le dire afin de les ajouter.
Benjamin
Messages : 29
Enregistré le : 17 septembre 2014, 17:09
Activité princiale : Jeu de Rôle
Genre : Masculin 

Re: visite à l'alliance du mont doré - été 1225

Messagepar Benjamin » 22 juin 2015, 20:29

VincentM a écrit :Je poursuis donc la description des événement et cette fois il me faudra de l'aide car il me manque des cartes.

Je devrais pouvoir aider :

Pour diverses raisons qui lui sont propre entre autres il était convenu que Richard de Tremere se mêlerait au convoi avec sa garde ou le suivrait.

En effet, la maison Tremere m'a demander de faire des recherches sur des Regio non loin. L'assistant qu'ils m'on dépêché en même temps que mes guerriers nordiques doit déjà être en chemin/sur place (rayez la mention inutile).

J'aimerais bien qu'on me précise le nom des grogs qui nous ont accompagnés et que je ne connais pas, apparemment ils sont dans les petits papiers de Richard.

Il s'agit de Bran et Gwenaelle, que j'ai l'habitude d'emmener dans mes périples en dehors de l'alliance.

Pour le reste du combat... je laisse les héros commenter.

Pour ma part, je me suis assuré d'immobiliser et supprimer à distance une partie des attaquants sur l'avant droit, avant de les laisser à mes troupes de choc pour mener seul une contre charge contre les éléments de cavalerie qui chargeaient notre flanc droit. Ils n'avaient aucune chance. :twisted:
Enfin j'ai rejoint l'arrière du convois pour prêter main forte à nos grogs mais cette précaution s'est avéré inutile. J'ai ensuite participé à la poursuite et capture des survivants.

Concernant nos passagères clandestines...

Erya Ñarmo a écrit :Suite à l'Embuscade.
Sur place alors que nous réfléchissons comment approcher l'Alliance dans les meilleurs conditions.
Les jeunes apprentis ( Martine et Oanez) prennent les devant et s'attaquent aux élémentaires de Terre qui protègent l'entrée de l'Alliance.
Étant pris de cours par cette action soudaine. Nous courrons rejoindre les jeunes pour les soutenir.

Elles ne sont pas des apprenties mages de l'Ordre, mais seulement des élèves de notre académie.
Si j'ai été forcé d'admettre qu'elles ont eu raison de venir avec nous au vu de leurs talents martiaux insoupçonnés, leur témérité lors de la libération de l'alliance du mont doré aurait pu nous couter cher. Un rappel à l'ordre me semble de rigueur.
En parlant de leurs habilité au combat toutes surprenantes chez des jeunes filles de bonne famille : je n'ai pas besoin de rappeler que Martine semble doter de capacités de commandement et de persuasion hors du commun, mais j'ai aussi découvert par hasard que Oanez semble dotée d'un don pour les langues... Tout cela est fort étrange.

Reste à faire le point sur les points suivants :
- Qui a payé les mercenaires et l'Alliance Astingani pour s'opposer à la Reine ?
- Comment ont ils réussi pour prendre d’assaut l'Alliance du Mont Doré et s'attaquer et résister aux pouvoirs de Dame Circé. Alors que nous les avons défaits relativement facilement ?


Il me semble que la monnaie des mercenaires a été crée magiquement et porte donc le sceau de leur employeur.
Pour ce qui est de l'assaut sur l'Alliance du Mont Doré, pour répondre à ta question il est de bon ton de remettre en perspective les forces attaquantes avec les moyens de défense de l'alliance... tout en sachant que, comme dans toute attaque de "place forte" qui se respecte, les agresseur ont du étudier un moyens de contourner une partie des défenses (à minima ils ont au moins du trouver comment rentre dans le regio).
Toma
Messages : 75
Enregistré le : 01 septembre 2014, 09:13
Activité princiale : Jeu de Rôle
Genre : Masculin 

Re: visite à l'alliance du mont doré - été 1225

Messagepar Toma » 22 juin 2015, 23:58

Version d'Aurélia (bon j'ai laissé de côté quelques moments parcequ'ils étaient décrits par ailleurs. Pour les réponses directes à quelques unes des questions, ce sera l'objet d'un autre mail.

Tout avait commencé en ce beau jour de la fin du mois de Juin, alors que le printemps fait doucement place à l'été...
Aurélia préparait activement son départ pour rendre visite à sa Mater, Circé, en son alliance de Mont d'Or, lorsque de l'agitation fit place à la sérénité habituelle de la cour du Pré Lailly.
Au début, elle n'y prêta pas attention, car son esprit était préoccupé par plusieurs sujets, dont sa Mater, Son prochain mariage avec Kostas, et diverses autres choses...
Marthe fit alors irruption dans la chambre : 'La Reine est là, elle vient visiter l'école, Maître Simon s'apprête à la recevoir'.
'Catastrophe', pensa immédiatement Aurélia. Simon était, certes très compétent en étiquette, mais il avait parfois tendance à faire de grosses bourdes diplomatiques, notamment dues à sa méfiance d'autrui. Aussi décida-t-elle de se rendre immédiatement au portail, non sans envoyer Marthe s'assurer que l'école soit prête à recevoir une visite Royale. De même, elle donna quelques instructions à Blandine pour que sa chambre soit Visible.
Elle arriva à temps pour la réception... et pour éviter la première bourde diplomatique de la journée, qui s'annonçait longue ; La Reine ayant émis le désir de visiter l'école, mais aussi toute l'alliance, s'était déjà vu répondre qu'il serait hors de question de voir les laboratoires ; Sauf que Simon, dans son empressement avait omis, évidement de motiver son refus. Il fallut à Aurélia des trésors de persuasion pour expliquer à sa majesté que Simon agissait ainsi dans un souci de sécurité, que les laboratoires pouvaient se révèler dangereux pour des non initiés, que même un mage ne peut accéder au labo d'un autre sans son accord, que chaque laboratoire est à l'image des sciences étudiées, et installé selon la personnalité de son occupant, et enfin que la présence d'un étranger pouvait dérégler l'ambiance magique du lieu et, au pire, créer un accident, au mieux, ruiner plusieurs mois de travail.
Comme son laboratoire a elle n'était pas encore vraiment établi, et qu'il s'agissait plutôt d'un petit salon, elle proposa d'y inviter la Reine. Ainsi, celle-ci pourrait voir un laboratoire, et cela ne causerait pas de préjudice à l'un de ses Sodales.
Aurélia aurait certes voulu aborder la question de son nouveau statut de ''princesse impériale'' et de son mariage, mais la Reine avait d'autres préoccupations. Elle faisait des rêves dérangeants, et elle se sentait bizarre la nuit.
Alors que l'on buvait du vin venant de la réserve de la reine, Aurélia sentit que sa Parma réagissait au breuvage : il était magique. Elle arrêta immédiatement de boire, mais n'eut pas le temps de prévenir les autres, car le mal était déjà fait : Sous l'emprise des effets de la boisson, les deux suivantes de la Reine se jetèrent sur Simon (le seul homme de l'assistance), afin d'abuser de lui (enfin, quand Aurélia dit abuser, elle n'est pas sûre que Simon considère cela comme de l'abus). Elle soupçonna immédiatement un ''philtre d'amour'', c'est à dire une potion qui augmente drastiquement le désir sexuel pour toute personne compatible avec vos désirs.
Elle décida de jeter un sort afin d'annuler les effet sur Gisèle de Sade, la plus jeune et jolie des suivantes de Blanche de Castille, et remarqua au passage que la Reine et Ameline, l'apprentie de Simon, n'étaient pas affectées (elle apprit plus tard que les deux avaient un amour véritable, ce qui limitait considérablement le champs de leurs désirs).

Pourquoi soupçonna-t-elle immédiatement une potion de ce genre ? Tout simplement parce qu'à peine un an plus tôt, Circé, sa Mater lui en avait fait parvenir ''au cas ou...''. D'ailleurs, ses soupçons allèrent tout de suite à sa Mater, ce qui était faux, mais pas tant que ça, car la signature du fabriquant était celle d'un autre Jerbiton qu'Aurélia savait fréquenter sa Mater. Au final, il semblerait pourtant que Circé soit hors de cause sur ce coup là.

Aurélia découvrit aussi que la servante cachait quelque chose : elle vendait des informations sur les activités de la Reine à des espions. Par contre, elle n'avait rien à voir avec la potion(et non, elle a bien pris ses malus quant au deuxième sort dus à sa magie douloureuse et à sa dépense de fatigue du sort improvisé précédent).

L'autre servante avait été payée par des inconnus pour verser la potion à certains moments dans le vin de la Reine, mais elle n'avait aucune idée de l'identité du commanditaire.

''Ce doit être un membre des Vengeurs de Constantinople''* se dit Aurélia.''Peut être même Circé''.

Il faut dire qu'Aurélia avait de forts doutes quant à sa mater. Elle savait que celle ci faisait partie de ce groupe, puisqu'elle l'avait incitée à y entrer, mais elle ne savait pas à quel point elle était impliquée, et quelles étaient ses motivations : Comme l'affaire risquait d'être délicate, elle décida de garder cette information pour elle en attendant de se faire une opinion.

Durant le voyage, elle informa la Reine de sa situation personnelle et lui suggéra de parler avec Kostas. Durant l'embuscade, elle prit effectivement l'apparence de la Reine (avec son accord), afin de la remplacer en cas d'enlèvement, mais elle prêta à Blanche de Castille son manteau d'invisibilité, afin qu'elle ne soit pas vue de l'ennemi. Elle participa à la bataille en invoquant un rideau de flammes illusoires et visiblement magiques, afin d'arrêter un groupe de fantassins. Illusion qui se révéla efficace.

Les autres joueurs ayant décrit le reste de la bataille, et le passage dans le camp mercenaire (des anecdotes qui n'intéressent Aurélia que par le fait qu'elle y est mêlée), nous ne nous y attarderons pas.

Les connaissances d'Aurélia à propos de l'alliance de Mont d'Or se révélèrent utiles lorsque la Margravine Von machinchose (trop compliqué pour mon petit cerveau), c'est à dire un chat noir parlant latin, se présenta à nous en nous révèlant que Circé était prisonnière d'un groupe de bandits et de mercenaires. Le groupe négocia l'entrée dans l'alliance sans trop de difficulté, malgré les deux esprits de la terre placés là en gardien, qui ne firent pas gros caillou face à nos deux apprenties d'élite qui les hachèrent menu avant que Richard ait pu en donner l'ordre.

Circé était prisonnière dans les cachots, et son geolier s'y trouvait, menacant de l'égorger si nous ne le laissions pas tranquille. Ce fut Aurélia qui le neutralisa grâce à un simple sort de sommeil.

Circé révéla entre autres choses qu'elle faisait partie des Vengeurs de Constantinople, mais que ce groupe était maintenant plus motivé par la vengeance que par la reconstruction, ce qui l'avait poussée à les quitter. Révélation qui soulagea beaucoup Aurélia.

Suite une prochaine fois...

* Les Vengeurs de Constantinople sont un groupe de mages qui ont décidé de rétablir la gloire de la cité, d'empêcher d'autres pays de chuter de la même façon, et de nuire aux seigneurs francs qui en furent les responsables
Avatar du membre
Jean-Marc D
Messages : 11
Enregistré le : 14 mai 2015, 13:03
Activité princiale : Jeu de Rôle
Genre : Masculin 

Re: visite à l'alliance du mont doré - été 1225

Messagepar Jean-Marc D » 23 juin 2015, 11:12

Merci Benjamin et Thomas pour ses précisions qui permettent d'y voir plus clair.

Retourner vers « Ars Magica 5 - L'alliance du Pré-Lailli »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité