Fin 1225

Toma
Messages : 75
Enregistré le : 01 septembre 2014, 09:13
Activité princiale : Jeu de Rôle
Genre : Masculin 

Re: Fin 1225

Messagepar Toma » 07 septembre 2015, 14:54

VincentM a écrit :Simon souhaite aller voir Vivianna ex Miscellanea d'Astingani pour gagner ses bonnes grâce.
Il ne peut pas nier qu'il désapprouve la politique de raid menée par Atingani et Montverte,. L'alliance du Pré-Laily est un nouveau test pour déterminer si les mages peuvent vivre en se rapprochant davantage des mondains. Ce projet ne fait pas l'unanimité du tribunal mais il a été approuvé à la majorité. Toute attaque sur le Pré-Lailly nuit donc au tribunal et à ce grand projet. Il est cependant conscient que les raids dans le tribunal étaient là avant le Pré-Lailly, et s'il veut réduire le phénomène il ne peut pas s'en affranchir. Donc s'il insiste pour avoir la clémence des raideurs, il ne se montre pas moins disposer à leur venir en aide quand ils vont mal et à leur verser une protection quand lui-même va bien. Pour impressionner Astingani il est donc prêt à leur fournir autant d'argent que l'alliance pourra en débloquer pour cette dépense.
Simon insiste pour sur le fait que les 2 philosophies peuvent cohabiter en coopérant et non pas l'une contre l'autre. Il prend l'exemple de l'incident de Fudarus où Astingani s'est distingué en intervenant rapidement, en soignant les blessés et en préparant le raid de l'alliance qui n'a pas eu lieu. Il assure Vivianna que contre son appui au tribunal et si elle ne se montre pas insensible à son argumentation, il fera en sorte que l'intervention d'Asingani soit reconnu et rémunère à sa juste valeur....


Aurélia espère que Simon va consulter ses sodalès avant de fourrer, en leur nom, l'alliance dans un tel guêpier.

Si elle a bien compris, Simon veut donner de l'argent à une alliance plus puissante, en leur disant qu'il veut la paix ? Confirmation que Simon est bien un peintre, et certainement pas un diplomate.

Mêler dans un même discours la volonté du tribunal, la volonté de paix, et celle d'acheter cette paix, c'est plus que dangereux. Là, Simon, tu baisses ton pantalon, et tu leur demandes bien poliment de se faire plaisir...

Règles de base de Diplomatie:

1) Toujours segmenter ses actions avec des discours séparés
2) Ne jamais laisser penser d'un interlocuteur que tu le crains, lui ou/et ceux qu'il représente
3) Ne jamais offrir quoi que ce soit en échange de... rien du tout.

Si tu veux aider une alliance, ok, mais ne mentionne pas en même temps que tu veux la paix, à moins que tu ne désires te faire racketter. Toujours lui faire comprendre qu'il y aura une contrepartie (mais pas la paix. S'ils ne te laissent pas la paix, tu ne leur offres rien).

Bon, là, il semble que tu te sois lançé sans nous avertir, alors il va falloir minimiser les dégâts à court, moyen et long terme. Je t'annonce déjà deux conséquences plausibles:

1) Le pré Lailly va se faire racketter par les autres alliances, ou se voir proposer(imposer) de devenir la vassale d'une alliance plus puissante.
2) Le tribunal peut juger que notre expérience n'est pas viable, car nous ne sommes pas capables de nous défendre, donc, l'alliance peut être dissoute, et ses ressources distribuées aux autres alliances (on risque d'être bien seuls pour le vote)
Avatar du membre
Sylvain M.
Représentant de pôle
Messages : 144
Enregistré le : 25 août 2014, 23:53
Activité princiale : Jeu de Rôle
Genre : Masculin 
Contact :

Re: Fin 1225

Messagepar Sylvain M. » 07 septembre 2015, 16:30

VincentM a écrit :Donc s'il insiste pour avoir la clémence des raideurs, il ne se montre pas moins disposer à leur venir en aide quand ils vont mal et à leur verser une protection quand lui-même va bien.

Ça s’appelle "verser un tribu".
En d'autres termes : "Est-ce qu'on peut devenir vos vassaux / vaches à lait, s'il vous plait ?".

VincentM a écrit :Par la suite il remarquera qu'au lieu d'un assaut insensé contre la couronne Astingani aurait très facilement pu se faire rémunéré pour aller aider Atramentus Renatum et Requies Aeterna... Le pré-Lailly se feraient certainement une joie de les aider s'ils pouvaient intervenir dans les temps

Virage à 180°.
Maintenant il s'agit soit d'acheter des mercenaires, soit de leur demander timidement qu'ILS deviennent NOS vassaux.

Il faudrait être clair sur qui est en position de force et sur ce qui est proposé.
Avatar du membre
VincentM
Représentant de pôle
Messages : 265
Enregistré le : 07 septembre 2014, 17:31
Activité princiale : Jeu de Rôle
Genre : Masculin 

Re: Fin 1225

Messagepar VincentM » 07 septembre 2015, 18:49

J'assume, mais non je ne consulte pas mes sodales, je consulte uniquement Ariana. (techniquement ça devrait suffire j'ai pas encore mis au point un sort de débilité à usage des banquiers). C'est bien pour cela que j'ai mis l'avertissement en début de paragraphe.

Je comprends mieux pourquoi la diplomatie est si pourrie... ça me fait peur de voir que tu connaisse si bien ces règles en plus.

Après en faisant un seul message je suis obligé de proposer les proposition et contrepropositions possibles. Si mon message consiste a arriver à demander un jet d'intrigue pour obtenir qu'il deviennent mes esclave c'est pas terrible non plus.
Et Oui Simon a un flaw, il est pour le financement de routes de briques jaunes.... avec des lingots en or massif... Il n'accepterait cependant pas que quelqu'un puisse profiter d'une telle aubaine à des fins personnelles. L'argent est une ressource qui doit être dépensée sans compter, tant qu'on en à, et puis quand on en a plus le problème ne se pose pas vu qu'on en a plus.

Après Astingani n'est pas une alliance puissante, c'est une alliance qui n'existe plus... et la proposition ne me semble pas délirante dans un monde ou des armée invincibles peuvent débarquer du jour au lendemain et tuer tout tes serviteurs sans qu tu ne puisse rien dire... changer un tel monde ne sera pas gratuit... et si on ne propose rien contre rien, ça ne changera pas de toute façon, cette inaction ne peut donc pas être assimilée à de la diplomatie non plus.
vincentR
Messages : 162
Enregistré le : 13 septembre 2014, 20:11
Activité princiale : Jeu de Rôle
Genre : Masculin 

Re: Fin 1225

Messagepar vincentR » 07 septembre 2015, 20:11

Ariana arrête Simon dans sa course. Il semble confus. Un problème magique peut être...
Précisons les choses :
    Atsingani n'a pratiquement plus de grog, notamment sa turb n'existe plus.
    Atsingani était une alliance de mercenaires vassale de montverte.
    Un de ses mages est grievement blessé et les deux autres sont des ex-misc guerrisseuses
    Atsingani, enfin ce qui l'en reste campe sur notre pelouse.
Arianna est soft-hearted et a un peu étudié la magie de guérison donc elle essaie de sympathiser avec Vivianna. Bien que n'étant pas généreuse, elle est prête à aider financièrement Atsingani parce que c'est :
    Charitable
    Aider des sodales
    Virer des soudards des environs de notre alliance
Elle pense même qu'il serait utile de leur échanger du vis corpus contre des textes de labo ou d'autres trucs. Ils ont besoin de vis pour soigner leur combattant mais on ne peut pas leur faire de cadeau. Après l'attaque sur le convoi de la reine, il est clair que nous étions sur leur liste de cibles.
On peut se borner de leur rappeler la décision du dernier tribunal et effectivement leur faire remarquer qu'il y avait des combats plus judicieux à livrer et qu'une poignée de nos grogs et deux adolescentes ont fait pièces à nombres de leur guerriers et que nos grogs et élèves sont en vie...
Ensuite, elle pense que Simon devrait vraiment consulter ses sodales avant de se lancer dans de la diplomatie pour l'alliance.
Enfin, elle lui indique gentillement que s'agissant des élèves, elle va évoquer le problème avec Martine et Oanez mais pense que les admonestations seront peu efficaces. Pour ce qui est des gardes, elle fait remarquer à Simon que c'est le travail de Richard.
Pour ce qui est de mettre un peu de coopération dans le tribunal, Arianna est pour mais il faut savoir adapter son discours à son public. Ceci dit comme elle est optimiste, elle se dit que Simon va s'en tirer avec son charme et que Vivianna ne saura pas exactement ce qu'il lui veut.
Avatar du membre
VincentM
Représentant de pôle
Messages : 265
Enregistré le : 07 septembre 2014, 17:31
Activité princiale : Jeu de Rôle
Genre : Masculin 

Re: Fin 1225

Messagepar VincentM » 07 septembre 2015, 21:30

D'accord il y a des points de désagrément entre nous.
Simon étant contre le fait de leur donner nos derniers pions Corpus pour le mage Flambeau, ne comptez pas trop sur lui pour obtenir le catalogue de leur bibliothèque. Il n'a pas envie de passer pour un avide charognard.

Et puis Simon ne comprend pas votre désarroi, n'avez vous pas retenu les enseignements de Saint Martin ? Quand on croise un mendiant dans le besoin, on lui donne la moitié de tout ce qu'on a.

Au moins vous n'avez rien contre une alliance avec Astingani sous le prétexte qu'on essayera de leur obtenir une indemnisation au tribunal pour service rendu ? Devant les admonestation d'Ariana Simon posera la question.

Pour Oanez et Martine, Simon ne voit pas pourquoi il aurait besoin d'en référer à Richard.... Il ne compte pas punir les gardes pour le moment. Il compte juste sur leur présence.
Armer les gardes est peut être de la responsabilité de Richard, mais Oanez et Martine n'étant pas des garde pour le coup ça sort de ses prérogatives, on ne peut pas reprocher à Richard de ne pas avoir prévu d'équiper correctement des gens qui n'étaient pas censés venir. Comme personne n'avait pensé à contrôler cela Simon veut le contrôler. En plus Martine et Oanez sont des femmes, mais ce sont des nobles, contrairement à nos gardes elles ont le droit de porter une armure même en ville. Les règles n'étant pas les mêmes un équipement identique semble inadapté aux yeux de Simon.
Il consultera cependant Alexius... avant le rendez vous pour éviter d'avoir l'air trop stupide s'il n'y a pas lieu de s'inquiéter à ce sujet.
Toma
Messages : 75
Enregistré le : 01 septembre 2014, 09:13
Activité princiale : Jeu de Rôle
Genre : Masculin 

Re: Fin 1225

Messagepar Toma » 08 septembre 2015, 00:30

Le problème de Simon avec la diplomatie, est qu'il estime tout à l'aune de ses propres valeurs, et qu'il ne tient pas compte dans ses décisions de ce que les autres vont comprendre.

Les bases de la communications sont de transmettre un message, une pensée, à quelqu'un d'autre, avec un vocabulaire limité, et de façon à ce qu'il y ait un minimum de distortion.

Donc, l'important n'est pas ce que tu dis ou fais, mais ce que ton auditeur va comprendre. Pour cela, tu dois absolument considérer la façon dont tes paroles et tes actes peuvent être interprétées par quelqu'un d'autre, sinon, c'est la catastrophe à brève échéance.

C'est pour ça que prendre l'avis des autres est une bonne chose. cela permet de voir comment notre message, si clair à nos yeux, peut être compris et interprété par d'autres.

Et je m'étonne que Simon, qui nous rappelle à chaque pas que nous faisons, à chaque parole que nous prononçons, que nos actes peuvent nous mettre les autres à dos, se lance si joyeusement (et candidement) dans une opération délicate de diplomatie interalliances au sein du tribunal. C'est un peu nous faire remarquer que nous faisons craquer le plancher là ou il danse avec ses gros sabots.
YanVV
Messages : 11
Enregistré le : 03 septembre 2017, 15:05
Activité princiale : Jeu de Figurines

Re: Fin 1225

Messagepar YanVV » 09 septembre 2015, 14:34

En tant que joueur, je ne connais rien à la diplomatie et encore moins à toute stratégie ayant trait à cela.Ceci dit ,récemment, j'ai acheté l'art de la guerre de Sun Tzu, qui ne parle pas que de bataille comme pourrait l'indiquer le titre, mais aussi de la gestion d'un royaume, des hommes, etc. Je n'ai pas tout lu mais ça ma l'air sympa pour s'inspirer :)

Josserand, lui, il s'en fou de la diplomatie avec les nobles, même s'il veut bien aidé, mais au vu de ses talents en la matière il risque de causer plus de problème que d'en régler :p . Josserand n'a pas de compétences développé en la matière. Lui s’intéresse comme tout mage à ses études et au perfectionnement de son art, il ne s’intéresse pas au rapport diplomatique de l'alliance. Il s’intéresse à la féerie et à augmenter ses arts pour pouvoir enseigner.

Concernant le prêtre Gregoire, lui par compte peut aider les magus de l'alliance dans le milieu religieux, notamment auprès de l’évêque, si vous avez besoin de ses services, il est tout disposé. Faut savoir que c'est l’évêque lui même qui l'a nommé à ce poste auprès de vous.
Avatar du membre
VincentM
Représentant de pôle
Messages : 265
Enregistré le : 07 septembre 2014, 17:31
Activité princiale : Jeu de Rôle
Genre : Masculin 

Re: Fin 1225

Messagepar VincentM » 14 septembre 2015, 00:44

Simon vous fera comprendre qu'il doute de vos compétences pour négocier avec les mages du tribunal de Normandie. Les compétences en étiquettes et leadership n'y sont pas souvent utile. Si vous croyez qu'il existe un répertoire qui fonctionne vous vous trompez il faut savoir changer de répertoire.
Il faut effectivement penser à ce que les autres mages vont comprendre,et en général quand on leur dit qu'on leur offre une fortune, ils reniflent le piège et se méfient sans pouvoir réagir. Si Astingani rapporte les concessions de Simon à Montverte, Montverte risque de ne pas les croire, et il suffirait à Simon de mentir pour les placer ensuite Astingani en situation difficile. La prise de risque est donc très modérée.


Effectivement, au tribunal, un porte parole comme Simon a vocation à porter les options de son alliance, et pour cela il a besoin de les connaître. Mais s'il veut afficher les siennes pour trouver des alliés potentiels, il peut le faire. Ainsi un porte parole est la voie de son alliance de sa maison et de lui même.
Le prochain tribunal élira des représentants au grand tribunal, et la façon honnête de se faire élire est de promettre de se conformer fidèlement à la position de son tribunal, ou au moins à la position de ceux qui l'on désigné représentant dans le tribunal. Les représentants ne sont pas tous loyaux envers leurs électeurs. En tant que candidat au poste de représentant Simon souhaite étudier les avis de chacun, trouver ceux qui correspondent le mieux à sa philosophie et convaincre ces derniers de l'élire. Si Simon voyage dans d'autres alliance c'est avant tout pour écouter, afin de dénicher ces électeurs potentiel et les convaincre. Il ne pourra parler au nom de l'alliance que si vous même lui parlez de la politique que vous souhaitez.

Après l'erreur est humaine et tout le monde à ses faiblesses.

Politiquement nous avons refuser une alliance avec une mage de Jerbiton du tribunal de Stonehenge qui nous demandait de couvrir un peu trop de méfait. Elle nous assurait pourtant le soutien de Montverte. Que faire si Montverte propose alors directement le même marché ?
Et nous sommes plus ou moins d'accord sur le fait que nous ne voulons pas d'un tribunal de Lotharingie, pas parce que ce serait une mauvaise idée, bien au contraire, mais parce que nous sommes mal positionné géographiquement et que nous en subirions les conséquences.

Pour le reste avec quelles alliance devons nous avoir des affinités ou des antagonismes ? Et détestons nous suffisamment quelqu'un pour ne pas lui pardonner ses erreurs du passé ?

La question importante c'est :
Êtes vous d'accord avec la politique actuelle du tribunal ?
Simon s'il ne s'emporte pas contre, y est hostile. Si vous partagez cette hostilité, que devons nous changer prioritairement et comment ?

Historiquement il faut savoir que la plupart des règles absurde du tribunal date de la guerre qui a eu lieu contre la maison qui a été renoncée. Le tournois qui partage les sources de vis... étaient un système pour empêcher la maison Flambeau de s'en emparer. Si nous voulons quelques chose il y aura un prix a payer, et certaines choses ne pourront se régler qu'au grand tribunal.
Il y a cependant assez peu de chance que Simon accepte de se laisser faire la morale sur sa diplomatie hermétique par des mages de 25 ans qui débarquent d'un autre tribunal. Mais il acceptera de se lancer dans un débat sur le sujet.
Avatar du membre
VincentM
Représentant de pôle
Messages : 265
Enregistré le : 07 septembre 2014, 17:31
Activité princiale : Jeu de Rôle
Genre : Masculin 

Re: Fin 1225

Messagepar VincentM » 14 septembre 2015, 00:54

YanV a écrit :Josserand, lui, il s'en fou de la diplomatie avec les nobles, même s'il veut bien aidé, mais au vu de ses talents en la matière il risque de causer plus de problème que d'en régler :p . Josserand n'a pas de compétences développé en la matière. Lui s’intéresse comme tout mage à ses études et au perfectionnement de son art, il ne s’intéresse pas au rapport diplomatique de l'alliance.



Josserand s'intéresse à une élève qui a le Don, vu l'origine sociale de l'élève Simon espère grandement que Josserand ou quiconque le remplacerait, ne s'y prendra pas comme un manche avec la famille de l'élève.
vincentR
Messages : 162
Enregistré le : 13 septembre 2014, 20:11
Activité princiale : Jeu de Rôle
Genre : Masculin 

Re: Fin 1225

Messagepar vincentR » 14 septembre 2015, 19:18

Il apparait qu'il faut un ou deux fils sur : l'état général du tribunal et le fonctionnement du tribunal et de l'ordre.

Retourner vers « Ars Magica 5 - L'alliance du Pré-Lailli »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités