Jeux primés et finalistes du 32e Concours de Boulogne-Billancourt/ The winners and finalists of the 32nd Concours

Parmi les 83 jeux en compétition pour ce 32e Concours international de créateurs de jeux de société de Boulogne-Billancourt, 10 ont passé deux phases de sélection (sur règles puis sur prototypes) pour accéder au statut de finalistes du Concours de Boulogne-Billancourt. 

Parmi ces 10 finalistes, quatre ont triomphé et sont désormais reconnus comme les jeux primés de la 32e édition du Concours de Boulogne-Billancourt.

 

 



Le jury a eu fort à faire pour départager les dix finalistes et finalement désigner quatre jeux primés. Les dix derniers participants avaient tous de grandes qualités. Nous vous proposons de mieux les découvrir avec un court descriptif de chacun des jeux et quelques mots sur chacun de ces auteurs créatifs.

 

LES PRIMES

 

LES MAITRES DE LA 6e DIMENSION

Olivier Gregoire

                  

 

DESCRIPTIF DU JEU

2-4 joueurs, 45-60 min, 9+

Les Maîtres de la 6e dimension est un jeu d'optimisation, de déplacements et de gestion de mains emprunt d'une grande originalité. Le plateau sur lequel les vaisseaux des joueurs évoluent est constitué de 36 tuiles cube à trois faces. Ces cubes accolés créent trois dimensions de jeux. Suivant les phases de jeu, les joueurs vont se déplacer sur l'une des trois dimensions en tâchant de maîtriser au mieux les changements de dimension à venir.

A son tour un joueur dispose de deux options: piocher des cartes ou utiliser ses cartes déplacements pour effectuer différentes actions. Il peut se déplacer, placer des bases pour essayer de créer des colonies ou participer au rétrécissement du plateau de jeu en détruisant des tuiles. En fin de partie, les joueurs comparent leur total de points respectif qui dépend du nombre de colonies posées, de leur positionnement et de la réalisation d'objectifs secrets.

Les Maîtres de la 6e Dimension est un jeu bluffant en terme de nouvelle expérience de jeu avec une programmation des déplacements captivante et extrêmement originale (c'est peu de le dire).

L'AUTEUR

Olivier Grégoire, Français, 42 ans

Réalisateur télé repenti, il a changé de vie professionnelle en 2011 pour devenir ludothécaire, après des années de bénévolat dans une association de promotion culturelle du jeu (Ludo asbl).

Il travaille actuellement pour la région bruxelloise. Il est chargé d'animations en ludothèque mais aussi de projets fédérateurs de communication et de sensibilisation auprès du grand public : organisation des Rencontres de Jeu T'aime, chroniques ludiques hebdomadaires à la radio (RTBF), formateur (enseignants, éducateurs, animateurs, ludothécaires,...), ... etc.

Il pense à la création ludique depuis toujours... Après avoir commencé timidement, il s'y est plongé frénétiquement avec pour résultat, après 3 ans de travail, un jeu édité en 2014 et un autre primé au 32e Concours de Boulogne-Billancourt. Avec des dizaines de prototypes dans les cartons, l'envie est toujours plus forte de passer du statut d'aspirant auteur à auteur tout court.

 

REVERMIND

Jean Georges

 

                          

DESCRIPTIF DU JEU

2-4 joueurs, 5-10 min, 7+

Jeu abstrait de mémoire, bluff et déduction, Revermind frappe par ses mécanismes épurés. Au cours d'une partie, chaque joueur tente de faire triompher sa couleur, tirée secrètement en début de partie. Tous les jetons sont double-face et représentent des triangles de quatre couleurs différentes. A son tour, un joueur pose ou retourne un jeton. Un joueur peut effectuer l'action de pose à chaque tour en revanche l'action de retourner ne peut intervenir deux tours consécutivement. Dès que trois jetons de même couleur apparaissent simultanément, l'un des jetons, au choix du joueur actif, est définitivement écarté du jeu.

A la fin de la partie, on comptabilise le nombre de triangles de chaque couleur figurant sur les deux faces, visible et cachée, des jetons restants en jeu. La couleur majoritaire désigne le vainqueur.

La brièveté de la partie, l'intelligence du jeu dans sa simplicité, le bluff mêlé de mémoire, Revermind est un jeu abstrait d'une efficacité diabolique et sans analysis paralysis.

L'AUTEUR

Jean Georges, Français, 50 ans

Habitant Pierrevert, à coté de Manosque, Jean Georges gagne avec Revermind son troisième trophée à Boulogne-Billancourt. Déjà primé en 1998 pour Tireboule et en 2003 pour Tchag, avec cette nouvelle victoire, il entre un peu plus dans l'histoire du Concours de Boulogne-Billancourt. Jean Georges aime les jeux pour la beauté et la pureté de leur mécanisme. Son rêve dans ce domaine est de créer un classique.

 

SHIELDWALL

Fabiano et José Onça

                      

DESCRIPTIF DU JEU

2 joueurs, 40 min, 10+

Shieldwall est un jeu d'affrontements pour deux joueurs dans lequel chaque belligérant dispose d'une armée de 30 dés et de cartes Tactique. Pour gagner, les joueurs doivent conquérir trois des cinq secteurs de combats ou créer un différentiel de douze pertes en leur faveur.

Au début de chaque tour, les joueurs peuvent déplacer jusqu'à trois dés puis ils jouent une carte Tactique, face cachée, dans chacun des secteurs encore en compétition. Ensuite, il se déroule un combat par secteur. Un combat est composé de deux à trois rounds au cours desquels les joueurs lancent les dés, comptabilisent leur force, activent des pouvoirs et éliminent des dés. Les trente dés se répartissent en quatre catégories (piquiers, paysans, fantassins et chevaliers) avec des forces et des pouvoirs différents.

Fluide et relativement rapide, Shieldwall est un jeu à la fois tactique et simple. Les joueurs font la différence en déplacement astucieusement leurs troupes, en sélectionnant les bons dés pour combattre et en activant les pouvoirs. Par dessus tout, ce jeu peut se targuer d'être à la base d'un système de jeu original et modulable à souhait.

L'AUTEUR

Fabiano Onça et José Onça, Brésiliens,

Après trois places de finalistes consécutives en 2010 (Shieldwall déjà), 2011 (Escape Fron Shadizar) et 2012 (The Raj), Fabiano Onça associé à José, son papa, décroche finalement le primé tant convoité. Selon ses propres termes, il s'agit de l'achèvement d'une quête personnelle.

 

TETOPIA

Matthieu Lanvin

                    

DESCRIPTIF DU JEU

2-4 joueurs, 60-90 min, 10+

Tetopia est un jeu de pose de tuiles et d'utilisation de points d'action. Les joueurs tentent d'agrandir les territoires à leur couleur au détriment des autres joueurs. A chaque tour, un joueur passe par une phase démoniaque au cours de laquelle il joue les pions démons qui sont une entité n'appartenant à personne, manipulée par tous les joueurs et qui pose des problèmes à tous. Ensuite, il place l'une de trois tuiles qu'il a en main. Enfin, le joueur dispose de quatre ou cinq points actions à utiliser sur sept actions possibles: déplacer ses pions gardien, protéger une partie de ses territoires en plaçant des protections magiques, téléporter ses gardiens, tuer des démons ou convertir des territoires grâce à ses gardiens ,...

Tetopia brille par la parfaite imbrication de ses mécanismes qui génère un jeu fluide et étonnamment facile à prendre en main pour un jeu de ce calibre. Le positionnement des gardiens et des protections magiques demande beaucoup de finesse qui s'acquiert avec la pratique dans ce jeu avec une belle courbe d'apprentissage. Jeu éminemment interactif, Tetopia sait maintenir une tension extrême tout au long de la partie.

L'AUTEUR

Matthieu Lanvin, Français, 26 ans

Matthieu Lanvin, le benjamin parmi les finalistes, a eu le culot de s'imposer pour sa première participation. Originaire d'Epinal, aussi loin qu'il s'en souvienne, son enfance a toujours été bercée par les jeux de société. Il a entamé son exploration de la ludosphère contemporaine il y a de cela 6 ans à travers les Aventuriers du Rail. En 2012, à force de se faire "harceler" par ses amis pour qu'il invente des jeux, il a fini par s'y mettre. Tetopia est sa deuxième création ludique. A la base, cette ode à la confrontation devait être un jeu de coopération...

 

 

LES FINALISTES

 

Day of the Dragons

Gabriel Bubola et Federico Latini

                     

DESCRIPTIF DU JEU

2 joueurs, 20/30 min, 8+

Jeu de bluff et de négociation pour deux joueurs, Day of the Dragons plonge les joueurs dans la guerre entre nains et dragons, avec des sensations de jeu proches du face-à-face au poker. A la fin de la partie, le joueur détenant plus de la moitié des 127 ors, qui constitue le magot du camps des nains au commencement du jeu, a gagné. Le jeu se déroule en douze manches au cours desquelles les joueurs tirent chacun, secrètement, une carte (valeur 1 à 6) et un dé. Les manches sont de trois types différents. Compte tenu de ces informations partielles, les joueurs négocient pour le partage du magot. Si la négociation échoue, la guerre intervient et seul le camp triomphant empochera le magot.

Day of the Dragons réussit la prouesse de combiner négociation et bluff pour seulement deux joueurs. Générateur de belles ambiances et de beaux duels, il se déroule sans temps mort.

LES AUTEURS

Gabriele Bubola, 35 ans, et Federico Latini, 34 ans, Italiens

Federico raconte leur duo: "Quand j'ai rencontré Gabriele, il y a un an, j'inventais alors des jeux pas terribles: secs comme le désert et pas amusants pour un sou. Gabriele m'a montré ses jeux, très travaillés avec un thème fort. J'ai commencé à critiquer la moindre règle présente, trouvant des défauts dans l'esthétique ou l'équilibrage et plein d'autres choses qui auraient transformé ces créations en jeux abstraits en quelques heures. Mais Gabriele n'a pas cédé. Il a même trouvé un intérêt dans mes remarques acérées et nous avons commencé à créer ensemble. On dit qu'il faut deux personnes pour lancer une nouvelle idée: l'innovateur et celui qui lui dit quand arrêter d'innover: je suis les freins, Gabriele est l'innovateur inarrêtable. Nous faisons une bonne équipe".

 

King Der Pingouins

Ludovic Gaillard

                  

DESCRIPTIF DU JEU

Jeu de pichenettes dissymétrique, King Der Pingouins propose des objectifs différents aux deux joueurs. Le joueur Pingouins essaye de catapulter ses pions Pingouin dans l'igloo le plus rapidement possible pour récupérer des jetons Poisson d'une valeur de 1 à 3. Tout retard dans la livraison l'expose aux attaques du joueur Boule de neige. Ce dernier, à l'aide de projectile, essaye de faire basculer les pingouins. Chaque victime lui rapporte un point. Dès que touts les pingouins ont pénétré dans l'igloo et/ou étaient éliminés, le jeu s'arrête. Le camp avec le maximum de points l'emporte.

Il est rare dans un jeu de pichenettes de proposer des objectifs différents et de permettre à des joueurs de niveaux inégaux (un adulte et un enfant) de s'affronter tout en procurant du plaisir aux deux opposants. King Der Pingouins réussit ce pari. En outre, dans ce jeu, dégommer ou sauver rapidement ses pingouins s'avère très jubilatoire.

L'AUTEUR

Ludovic Gaillard, Français, 34 ans

Ludovic Gaillard est beaucoup de chose à la fois: un des conducteurs de la 4L ludique, champion du monde de Mister Jack sous le nom de Jack Ace et l'auteur du jeu Lady Alice sous le nom de...Ludovic Gaillard. Il débute dans la création ludique à proprement parler pour occuper les longues nuits à bercer son premier fiston. Ces nuitées interminables lui permettent d'imaginer ses premières créations.

En matière de création, il avoue avoir un faible pour une utilisation originale du matériel et il est aussi à la recherche de jeux aux règles évidentes tout en ayant conscience que l'évidence n'est pas chose simple. Ces dernières années, il a quitté Paris pour se rapprocher des caves, du chocolat et du centre mondiale de la création ludique...Valence!

 

Kuriosït

Hervé Rigal

                     

DESCRIPTIF DU JEU

2-4 joueurs, 15-25 min, 8+

Kuriosït est un jeu de déplacements et de gestion de main aux mécanismes parfaitement réglés. Les joueurs se déplacent autour du plateau en tâchant de récupérer les aliens les plus lucratifs pour eux-même. Tous les joueurs ont des valeurs d'aliens différentes. En jouant des cartes déplacement et en utilisant les pouvoirs des pions aliens précédemment récupérés, ils effectuent des coups décisifs et des combinaisons étonnantes.

Kuriosït cumule une belle efficacité à une grande simplicité. Il offre une succession de petits dilemmes entre prise de risque et coups assurés.

L'AUTEUR

Hervé Rigal, Français, 50 ans

Professeur d'enseignement technique en section adaptée dans un collège depuis 1998, de 82 à 98 il était menuisier ébéniste. En 2007 on lui propose de participer à une aventure collective: devenir éditeur de jeu de société. Il accepte et attrape de suite le virus. Dans la foulée, il commence à créer. Il s'intéresse rapidement aux concours de création: Ludix, Ugine, Parthenay, Ludinord, Ludopolis, NTPSLM et Boulogne-Billancourt pour un résultat très honorable avec 3 jeux présentés, 2 prix pour un et 1 prix pour le dernier.
Kuriosït est apparu en 2011, et après quelques mois de tests, il participe à Ludix, sans être primé. Un mois plus tard il atteint la finale à Ugine. En Juillet 2012, il gagne le prix du jury "Divertissement" à Parthenay et en mars 2013 le prix du public "famille" à Ludinord avant d'être finaliste à Boulogne-Billancourt pour le 32e Concours.

 

Mars Attaque !

Patrice Pillet

                         

DESCRIPTIF DU JEU

2-4 joueurs, 15 min, 7+

Mars Attaque ! est un jeu de calques agressif. En reprenant le principe de superposition vu par exemple dans Vitrail, Mars Attaque ! instaure une compétition entre les joueurs qui essayent d'être majoritaire dans les différentes villes attaquées. Pour obtenir ces majorités, les joueurs positionnent les calques à leur couleur afin de recouvrir les couleurs adverses et s'aménager un contrôle des villes.

Très rapide, ce jeu dispose d'une bonne dose d'originalité tant dans l'utilisation agressif des calques que dans le choix de l'ordre du tour par les joueurs eux-mêmes. D'un principe simple, Patrice Pillet a su tirer beaucoup d'interactions et des coups à chaque fois intéressant à jouer.

L'AUTEUR

Patrice Pillet, Français, 52 ans


Patrice Pillet est le gérant de la boutique Totem expo-jeux à Enghien les Bains. Il entre dans le monde de la création par le biais du... Concours de Boulogne-Billancourt en 1986, avec le jeu Armada, créé avec Philippe des Pallières et primé Pion d'Or par la revue Jeux et Stratégie. Il réalise ensuite quelques jeux avec Philippe des Pallières dont le jeu Totem sorti en 1995 chez Queen Games. Après cette période créative, il se consacre entièrement à sa boutique qui prend le nom de l'un de ses jeux. Revenu à la création depuis quelques années, il crée Patrix chez Djeco puis Mars Attaque ! qui reçoit le prix spécial du Jury au Flip de Parthenay en 2013.

 

Nemausus

Alain Bideau

                   

DESCRIPTIF DU JEU

2-4 joueurs, 45 min, 8+

Nemausus revisite le thème de la course de chars antiques en ajoutant de belles touches d'originalité. Comme pour toute course qui se respecte, le but du jeu est de terminer en tête.

L'originalité intervient dans la succession des phases de gladiateur pour se constituer une main de cartes, servant aux déplacements, et de phases de course pour avancer les chars. Cette succession est à la discrétion de chaque joueur qui choisit sa propre temporalité dans le jeu. Nemausus brille aussi par la finesse du placement. La position détermine l'ordre du tour et prendre la corde n'est pas toujours avantageux en dépit d'une moins grande distance parcourue. Enfin, troisième originalité, les joueurs ont la possibilité de donner des coups de fouet pour accélérer leur déplacement et surtout ralentir leurs adversaires.

L'AUTEUR

Alain Bideau, Français, 75 ans


Le doyen de la 32e édition du Concours a eu l'honneur de participer au tout premier Concours de Boulogne-Billancourt. Quelques années plus tard, il gagne le gobelet d'Argent avec "Cross'cartes", édité par Volumétrix. Au final, il est également quatre autre fois finaliste du Concours.
Auteur par ailleurs de plus de 50 jeux, il a connu quelques éditions et certains jeux figurent dans ses cinq livres : deux aux éditions Robert, deux à la Chronique sociale, et un dernier en autoédition. Il écrit actuellement son 6e livre "Une gamme de jeux" avec comme idée fixe d'apprendre aux enfants et aux plus grands à fabriquer leurs jeux. Son plus grand sujet de satisfaction est d'avoir créé, il y a 30 ans, la première Maison des jeux de France à Saint-Fons, dans la banlieue sud de Lyon. Après être passé par d'autres MDJ, il est toujours secrétaire de la Maison des Auteurs de jeux dont il est l'un des fondateurs.

 

Windy City

François Gandon

               

DESCRIPTIF DU JEU

3-4 joueurs, 45-60 min, 12+

Windy City est un jeu de majorité avec pour thème le Chicago des années 30. Le jeu se joue au cours de deux années. Lors de la première année, les joueurs luttent pour le contrôle des majorités sur les six territoires et constituent dans le même temps leur main de cartes pour la deuxième année. Lors de celle-ci, les joueurs jouent les cartes de leur main, une par tour, et opèrent des choix entre gains immédiats, luttes pour la majorité ou poursuite d'objectifs secrets.

Windy City est un jeu très dynamique avec des parties denses au cours desquelles les joueurs ont une grande prise sur le jeu. Ils décident de la tournure de la partie en décidant lors de la première année de la constitution de leur main et donc de la manière dont se déroulera la deuxième année pour eux. Dans ce jeu très interactif, les joueurs s'embêtent mutuellement notamment avec le mécanisme original de la Police qui permet de nuire aux activités des adversaires. Le jeu comporte une part de chaos qui lui donne de la vie tout en n'empêchant pas la victoire d'un joueur adoptant la meilleure tactique.

L'AUTEUR

François Gandon, Français, 46 ans


Ancien cadre supérieur dans la finance, François Gandon est actuellement en reconversion. Passionné de jeux depuis l'enfance, sa révélation ludique arrive à l'adolescence avec Zargo's Lords dont il est toujours l'heureux propriétaire d’un exemplaire. Après des périodes de trous ludiques, il retrouve définitivement ce monde avec sa fille et les jeux Haba. Il découvre les "jeux modernes" dont il commence une collection s'élevant aujourd'hui à 200 exemplaires. Sa passion pour le jeu est multiple. Il aime la mécanique, l'objet, l'odeur du carton imprimé, décortiquer les règles,... Créer des jeux est une passion encore plus prenante. Il aime la globalité du processus: de l'imagination de la mécanique jusqu'à la rationalisation des règles en passant par le travail des formes et des couleurs ou la possibilité de partager ses créations directement avec le public. Windy City est l'un des nombreux prototypes créés depuis 10 ans et il n'est certainement pas le dernier.

 

 


The second phase of the 32nd Concours international de créateurs de jeux de société is over. Amongst the 30 games in competition, 10 have passed this phase in order to participate to the third phase of the Concours. During the week-end of 21 and 22 september 2013, the jury will gather, test 10 games and then select four winners of the 32nd Concours.

 

In the same time, a big event dedicated to the game design will be held at the Centre National du Jeux. There will be a lot of models, authors and publishers and the entrance will be free. The climax of this week-end will be the award giving ceremony of the 32nd Concours international de créateurs de jeux de société de Boulogne-Billancourt.

 

Let's go back to the finalists, here they are:

 

  • Day of the Dragons

 

  • King Der Pingouins

 

  • Kuriosït

 

  • Les Maîtres de la 6e Dimensions

 

  • Mars Attaque !

 

  • Nemausus

 

  • Revermind

 

  • Shieldwall

 

  • Tetopia

 

  • Windy City