Les primés du 34e Concours de Boulogne-Billancourt

Après neuf mois de compétition de haute volée, après avoir successivement passé trois phases de sélection, quatre jeux ont finalement obtenu la victoire au 34e Concours international de créateurs de Boulogne-Billancourt.

 

 

Matthieu Lanvin, Alain Patat et Fabien Tanguy (trois des quatre primés, Phil Walker-Harding n'ayant pas pu venir d'Australie)

La cérémonie de remise des prix du 34e Concours international de créateurs de jeux de société de Boulogne-Billancourt a mis fin à la longue attente qui étreignait les 10 finalistes du Concours 2015. La cérémonie s'est déroulée en présence de Monsieur le Maire de Boulogne-Billancourt, Pierre-Christophe Baguet et des élus Segolène Missoffe et Claude Rocher et de nombreuses personnalités du monde ludique.

Le verdict ? Trois jeux auteurs français et un auteur australien ont remporté les trophées de la trente-quatrième édition et pourront arborer le célèbre macaron jaune "primé à Boulogne-Billancourt". Voici les noms des jeux lauréats et de leurs créateurs:

  • Bulbe de Fabien Tanguy (France)
  • Chicago de Phil Walker-Harding (Australie)
  • Jeu du 13 de Alain Patat (France)
  • Space Odysheep de Matthieu Lanvin (France)

Outre le trophée et le macaron, les auteurs ont également gagné: un kit de création et un bon de réduction offerts par le spécialiste en pièces détachées pour le jeu de société Spiel Material (www.spielmaterial.de) ainsi que des jeux gracieusement donné par des éditeurs partenaires du Concours. Ces cinq jeux sont tous des anciens vainqueurs du Concours de Boulogne-Billancourt : Quarto (Gigamic), Flip-Flop (La Haute Roche), Starfighter (Ystari), Korrigans (Illopeli/Matagot), Small World (Days of Wonder).

 

Le jury du 34e Concours de Boulogne-Billancourt composé de membres issus de différents secteurs du monde du jeu a choisi des jeux très dissemblable les uns des autres et emprunts d'une belle originalité.

 

 

Bulbe est une merveille de jeux à deux abstrait, très tactique, offrant deux conditions de victoire, des retournements de situation et une manipulation savoureuse de billes qui sont aspirées par le plateau.

 

 

 

Chicago est un jeu d'une grande sobriété pour un  jeu de trafic d'alcool. Il y a rien à jeter dans ce jeu qui sonne comme du papier à musique avec un placement en deux temps des plus astucieux. Maximisation, opportunisme et blocage sont les maîtres mots de ce jeu de l'auteur de Cacao et Sushi Go.

 

 

 

 

Jeu du 13 est la grande surprise de ce palmarès, l'auteur n'en revient toujours pas. Nous parlons là d'un jeu en bois de 1,40m sur 1m pesant 29 kg et parlant adresse ! Rarement vu en final d'un concours de créateurs, Jeu du 13 a séduit les lecteurs, les testeurs, le jury et les visiteurs du week-end par la perfection de son matériel d'une part et les petits mécanismes bien sentis d'autre part qui permettent à ce jeu d'être bien plus qu'une simple pétanque sur table.

 

 

Space Odysheep est un jeu de course, un peu folle, dans laquelle les joueurs doivent s'extirper d'un labyrinthe superbement construit et toujours changeant. Le jury a été séduit par la grande originalité de ce jeu de course et la superbe interaction qu'il propose. Avec ce jeu, son auteur, Matthieu Lanvin remporte son deuxième Concours de Boulogne-Billancourt en trois ans et s'impose comme une valeur présente et future de la création ludique.

 

Un Concours comporte des vainqueurs et des perdants que nous nommerons finalistes tant la qualité de leurs jeux ne cadrent pas avec le verbe perdre. Les six finalistes du 34e Concours ont proposé des jeux d'une grande valeur qui a été reconnue par les visiteurs du week-end CreaGames mais aussi par les membres du jury.


Voici la liste des finalistes du 34e Concours international de créateurs de jeux de société de Boulogne-Billancourt :

Paleos   de Mikael Antioco  (France)

Palmares   de Rodrigo Faria de Almeida Rego (Brésil)

Quickdraw !   de Federico Latini  (Italie)

Qwadrat'   de Etienne Daniault  (France)

The Robber Barons   de Marc Brunnenkant (France)

Vexillum d'Eric Lacroix et Pierre-Paul Renders  (Belgique)

 

Tous ces jeux n'ont pas été sélectionné en finale du Concours de Boulogne-Billancourt sans raison. Ils comportent tous une belle part d'originalité et des mécanismes savoureux. Il ne serait pas étonnant de les retrouver un jour en boutique ou aux premières places d'un autre concours de créateurs de part le monde.

 

Les finalistes, les primés, les membres du jury (à genoux après tant d'efforts), la directrice du CNJ et le responsable du Concours de Boulogne-Billancourt

 

Félicitations aux primés et aux finalistes, ce beau 34e Concours de Boulogne-Billancourt est avant tout le vôtre.