Tables rondes

A Geekopolis, le CNJ, en partenariat avec Les Dessous du Troll, organisait dans son auditorium des tables rondes sur de nombreux aspects du jeu : les métiers d'auteur, d'éditeur et d'illustrateur de jeu de société, l'avenir du jeu de plateau vis à vis des jeux vidéo, et les jeux de rôle indépendants.

Toutes nos interventions sont disponibles à travers les liens ci-dessous :

- Conférences du samedi

- Conférences du dimanche

 

Interview croisée sur le métier d'auteur : Antoine Bauza et Laurent Escoffier

 

PixAntoine Bauza (auteur de 7 Wonders, Takenoko, Tokaido...) et Laurent Escoffier (auteur de Pix, Photo Party, Columba...) abordent leur parcours, leurs manières de travailler et échangent sur les types de jeu qui les passionnent et qu'ils créent. Si le premier commence la création de ses jeux par une plongée dans une thématique qui lui tient à coeur (assez souvent concernant le monde japonais), le deuxième préfère partir d'un mécanisme de jeu qui lui trotte dans la tête, ce qui l'a amené à créer des jeux aux thématiques épurées voire abstraites. Relations avec les éditeurs, pratique amateure ou professionnelle, tests et équilibrages de prototypes, de nombreux sujets sont abordés tout au long de l'interview.

 

Interview croisée sur le métier d'illustrateur : Naïade, Arnaud Demaegd et Julien Delval

 

Illustration Naïade et Arnaud DemaegdNaïade (illustrateur de Tokaido, Seasons, The Phantom Society...), Arnaud Demaegd (Caylus, Olympos, Myrmes...), et Julien Delval (Les aventuriers du rail, Les chevaliers de la Table Ronde, Mémoire 44) parlent de leur parcours dans le jeu de société, et du rôle de l'illustrateur dans la création de jeu.

Indispensable (que serait un jeu sans illustrations, sans souci esthétique ?), l'illustrateur apporte un ton personnel aux jeux sur lesquels il travaille. Techniques employées (traditionnelle ou informatique), thématiques préférées, manières de travailler, tous les sujets de l'illustration sont abordés par les trois invités.

 

 

  

Interview sur le métier d'éditeur : Frédéric Bizet et Cyril Demaegd

 

Ghost StoriesEn compagnie de Frédéric Bizet de Repos Production et Cyril Demaged d'Ystari Games, venez découvrir leur parcours et les rouages de cette profession. L'édition est une étape décisive dans la création d'un jeu : le prototype proposé par l'auteur est analysé, remanié, illustré. Une fois le jeu achevé, c'est l'éditeur qui se charge du lien avec les distributeurs. Choix des jeux, dynamiques actuelles du secteur et particularités du métier d'édition sont les sujets abordés tout au long de cette interview.

 

Du plateau au dématérialisé : vers les jeux hybrides

 

BattleShipOn connait d'une part les jeux de société, avec leur plateau, leurs pions, leur matériel et leurs livrets de règles, et d'autre part les jeux vidéo dématérialisés, sur écrans, avec leurs manettes. Mais la frontière précise entre les deux média tend à se brouiller. De plus en plus de jeux de société sont adaptés sur tablettes tactiles, un support qui est à la fois numérique donc dématérialisé, et tactile donc matériel. On voit également naître des jeux hybrides, combinant matériel de jeu traditionnel (pions, cartes, figurines...) et écran numérique. Ces nouveautés présentent de nombreux avantages : la lecture parfois fastidieuse des règles remplacée par des tutoriels accessibles, la possibilité d’animer un plateau jusqu’alors immobile, et le plaisir de jeu renouvelé par le passage d’un médium à l’autre (jeu de société, jeu vidéo, mais aussi livre, bande dessinée, série télévisée…).

Table ronde dématérialiséEst-ce qu’on assiste à l'avenir du jeu de société, un support qui va dorénavant coexister avec les nouvelles technologies, ou bien est-ce que le jeu vidéo est en train de phagocyter le jeu de plateau ? Et surtout, quelles expériences ludiques permettent ces nouveaux média ? En écho à notre exposition Pion & Click que vous pouvez retrouver en ligne, découvrez les créations et l'avis critique d'Etienne Mineur (des Editions Volumiques) et de Philippe Nouhra (de FunForge : Illusio, Isla Dorada, The Big Idea...).

 

Les jeux de rôle indépendants : un eldorado rôlistique ?

 

MonostatosLe jeu de rôle a vu le jour en 1974 avec le fameux Donjons et dragons, devenu un grand classique et l'image d'épinal du jeu de rôle sur table : un monde médiéval fantastique dans lequel les joueurs incarnent des aventuriers qui accomplissent des quêtes, consistant souvent à terrasser des monstres dans des donjons, afin de gagner de l'expérience pour obtenir un niveau supérieur. Depuis, le jeu de rôle a connu une production riche et diversifiée, tant en ce qui concerne les univers et thématiques abordés que les systèmes de jeu. A partir des années 2000, on voit naître aux Etats-Unis un nouveau type de jeu de rôle qui expérimente des manières originales de jouer et un nouveau mode de production économique : l'auto-édition. Ces jeux de rôle indépendants, indies, se font petit à petit connaître et on en voit apparaître depuis quelques temps en France.

 

 

 

Table ronde jdr indieFabien Hildwein (auteur du jeu Monostatos) et Guillaume Carré (l'archiviste !) font une présentation presque exhaustive de la production indépendante en jeu de rôle, des problèmes qu'elle promet de résoudre pour les rôlistes et des nouveaux mécanismes et thématiques qu'elle expérimente. Découvrez ce nouvel eldorado rôlistique avant de lire notre dossier qui sortira très prochainement sur le sujet !

 

Partie commentée de 7 Wonders

 

7 Wonders7 Wonders est devenu aujourd'hui un classique du jeu de société. Rythmé, avec une grande profondeur de jeu, il fait appel à la stratégie des joueurs tout en étant accessible. 4 intrépides constructeurs de merveille (Koub, José, Julien et Nicolas) se sont affrontés lors de cette partie commentée par nos amis des Dessous du Troll, qui ont déconstruit les mécanismes de jeu et explicité les stratégies employées. Revivez cette partie passionnante !

 

Le Jeu : et si nous faisions toute une histoire

Après avoir tenu la barre du Concours International des Créateurs de Jeux de société de Boulogne-Billancourt pendant 7 ans, et officié en tant que rédacteur en chef du magazine Jeux sur un Plateau pendant 3 ans, Manuel Rozoy est maintenant Senior Game Designer chez Ubi Soft, enseignant en "Histoire du jeu et Game Design" à Science-Po, et auteur du jeu Time Stories à sortir en 2014. Il a réuni durant cette conférence sur le patrimoine ludique, en salle "Ozymandias", près de 40 personnes pour leur conter l'histoire du jeu, ses péripéties, ses rebondissements...

 


Autres tables rondes

 

Les Dessous du Troll et la FédéGN organisaient également des tables rondes que vous pourrrez retrouver sur le même site internet :

 

GameInGeek

Le jeu emprunte ses codes visuels à de multiples univers : de l'Antiquité mythologique aux galaxies lointaines très lointaines, en passant par le Japon féodal ou les apocalypses zombies... Quel meilleur endroit que Geekopolis, cette confluence de cosmes variés, pour découvrir toute la diversité du paysage ludique ?

 

Panorama et avenir du GN français

Après un aperçu des pratiques les plus courantes dans le GN français, nous vous proposons de nous intéresser aux influences exercées par les pratiques étrangères, et le façon dont évolue le loisir en France.

 

Traduction, adaptation ou création d'un jeu de rôles : de la passion à l'édition

Les créateurs et auteurs des éditions Sans-Détour vous présentent leurs nouveautés, à travers les 3 clés de l'édition :

- La Traduction : Les Masques de Nyarlathotep et Le Rejeton d'Azathoth

- L'Adaptation : Les Lames du Cardinal, d'après les romans de Pierre Pevel

- La Création : Bimbo, ""Brenda is back !

 

Je vous laisse voir avec mon agent

Agent dans l'univers des jeux de société, mais qu'est-ce que c'est ? Découvrez en compagnie de Gaëtan Beaujannot, tour à tour prospecteur, co-auteur ou écumeur d’événements ludiques pour Forgenext, une agence de découverte de nouveaux talents du jeu de société.

 

L'émotion dans le Grandeur Nature : pourquoi ? Comment ?

Le jeu Grandeur Nature permet mille modes de jeu. La gestion des émotions est une composante de plus en plus présente dans les GN français : la FédéGen présente leur intérêt, les manières de les amener et de les interpréter.